Bonsoir,

(c’est le week-end : youhou !). Ce soir je vous présente les égarements de Bartek Polonski qui s’est emparé d’une caméra thermique et a combiné celle-ci avec processing dans le but de soustraire l’eau chaude et ses mouvement de la vidéo.

Les caméras thermiques sont très peu utilisées en design et offrent pourtant des possibilités graphiques vraiment intéressantes dans le fait d’isoler et/ou de mettre en valeur des liquides, des éléments, etc.

Voici les expérimentations de Bartek :



Bref, je pense que la difficulté de l’exercice est dans le calibrage (le corps humain étant lui même chaud) pour bien séparer ce que l’on choisit volontairement d’afficher et tous les éléments “parasites chauds”. On imagine aussi avec ces vidéos l’effet visuel que cela peut donner lorsque le chaud se refroidit (un effet à utiliser dans un restaurant par exemple..) ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *