Je lisais cette nuit le rapport Design in Tech 2015 ainsi que l’analyse qu’en a fait John Maeda (une de mes stars du design :D). Ce rapport centre le design comme le premier vecteur de changement dans le monde des startups de la Silicon Valley (même si cela peut sembler réducteur). L’année dernière, John Maeda rejoignait KPCB en tant que premier partenaire de design de l’entreprise tandis qu’il quittait son poste de Président de la Rhode Island School of Design.

maeda

Aujourd’hui, dans son rapport de Design in Tech, Maeda souligne l’importance croissante du design dans l’écosystème entrepreneurial. S’appuyant sur des recherches approfondies et ses propres conversations avec des centaines de designers, Maeda examine l’intersection entre le design et la technologie. Ce rapport couvre les tendances allant des montants records de financement injectés dans les startups dirigée par le design, jusqu’aux activités de design des très grandes sociétés de technologie.

Bon par contre, attention les yeux, le rapport est une catastrophe graphique. J’ai du mal à comprendre pourquoi.

designex

Le rapport Design in Tech de 2015

[télécharger le rapport en PDF]

La petite phrase du rapport qui m’aura fait sourire : « Le capitalisme va être remplacer par le talentisme » 😉

Pour nous qui utilisons un ordinateur tous les jours ou presque, un smartphone que l’on regarde en moyenne toutes les cinq minutes, le design change totalement notre façon de vivre, de travailler, d’interagir et c’est pour cela, je pense qu’il faut travailler consciencieusement car les conséquences sont majeures pour notre société.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *