Cette nuit, j’ai profité d’une insomnie pour regarder la première partie de ce passionnant documentaire sur ces « nouveaux dissidents » Chinois : les artistes ! Je trouve très courageuse et très intéressante la démarche de ces artistes chinois qui s’expriment malgré le régime politique chinois.

Présentation

La Chine est un pays étrange : pas tout à fait débarrassée de la dictature maoïste, mais rouage indispensable au capitalisme mondial. Le gouvernement a étouffé toutes les contestations : pas de journalistes indépendants, pas d’écrivains militants, pas de partis politiques libres. En République populaire de Chine, le gouvernement use d’une vieille pratique contre ses dissidents, il les invite « à boire le thé ». Cela signifie que des agents les convoquent au restaurant ou même au poste de police le plus proche, pour leur expliquer « amicalement » qu’ils sont sous surveillance et qu’il serait dans leur intérêt de cesser leurs activités subversives sous peine d’arrestation. Parmi les opposants au régime, le plus célèbre artiste engagé, Ai Wei Wei, et plusieurs autres les artistes clandestins, sont nombreux à être régulièrement invités « à boire le thé »…

Le documentaire

Enfin, je trouve également intéressant de voir comment font tous ces artistes pour créer, revendiquer, déjouer les pièges de la censure. Une très bonne inspiration malgré tout pour nous, créateurs français, qui ne souffrons pas de tout ceci mais dont nous pouvons puiser un enseignement.

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *