Il y a quelques jours, je suis resté plongé une bonne demie-heure sur une série de vidéos documentaires sur les écritures non déchiffrées, comprenez des systèmes d’écritures présents sur un certain nombre de documents archéologiques, mais dont le sens n’est pas (encore) connu.

exemple d’écriture minoenne

Dans ces trois vidéos qui se suivent, on retrouve les écritures minoennes, l’élamite ou encore le mystérieux manuscrit de Voynich… C’est vraiment passionnant car nous sommes entre le code secret et son déchiffrement, entre la typographie, l’histoire et l’art. Souvent, vous le remarquerez, ces séquences de glyphes semblent posséder la symbolique représentationnelle d’une écriture mais incluent généralement des systèmes abstraits, artistiques ou esthétiques qui s’éloignent d’un alphabet traditionnel.

Exemple du manuscrit de Voynich

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Extraits du manuscrit de Voynich

Le manuscrit de Voynich est un livre manuscrit et illustré anonyme, rédigé à partir d’un alphabet à ce jour non déchiffré. Le livre tire son nom de Wilfrid M. Voynich, qui l’a découvert en 1912 dans une communauté de jésuites à Frascati, près de Rome.

Bref c’est encore tout un pan du graphisme, de la typographie et de l’écriture qui m’était étranger et je suis très curieux d’en connaître la suite. Si ça vous intéresse, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube de Professeur Signes 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *