Bonjour … 🙂

Hier, j’ai regardé ce passionnant documentaire sur l’accélération du temps à notre époque… je vous le conseille très fortement car il fait réfléchir à bien des choses, notamment sur nos habitudes, notre consommation du temps et les solutions possibles pour voir, utiliser et comprendre le temps différemment.

Présentation

« Dans ce monde hyper connecté où tout va de plus en plus vite, notre rapport au temps se réduit souvent au sentiment d’en manquer… Florian Opitz se penche avec philosophie et humour sur ce mal du siècle.Nous ne cessons de gagner du temps. Et pourtant, au bout du compte, nous en avons de moins en moins. Cherchez l’erreur ! Bardés de nos appareils électroniques, nous filons d’un rendez-vous à l’autre. Mais pour les choses vraiment importantes, les amis, la famille, le temps semble ne plus suffire. Qui appuie sur l’accélérateur ? Dans Speed — À la recherche du temps perdu, le cinéaste Florian Opitz mène l’enquête. Avec son regard subjectif et sarcastique, il parvient à aborder le thème complexe de l’accélération du quotidien d’une manière divertissante et très visuelle. Il interroge des spécialistes de la gestion du temps et de la dépendance numérique, des thérapeutes et des scientifiques sur les causes et les conséquences du manque de temps chronique, des conseillers en entreprise et des connaisseurs des marchés financiers. Il rencontre ceux qui poussent à l’accélération mais aussi ceux qui refusent de se laisser entraîner dans cette course effrénée et lui font redécouvrir les bienfaits de la lenteur. »

Le passionnant documentaire sur le temps

Ce que j’en retiens

  • Le temps n’est pas de l’argent, c’est de la vie
  • Le temps est intimement lié au bonheur, à l’argent, à soi-même et aux autres
  • Le souci de cette accélération du temps est humaine et numérique
  • La planète est bouleversée car elle ne peut pas vivre ce qu’on lui demande sans cesse
  • Chacun qui veut décélérer le temps se doit de le faire à son échelle et de le penser à une échelle plus globale
  • Pour ma part… j’ai déjà quelques « trucs » qui me permettent de vivre bien et d’avoir « le » / « mon » temps, mais j’ai encore beaucoup à apprendre, à faire 🙂

Et vous… vous en retenez quoi de ce temps qui s’accélère ?




7 commentaires

  1. Un très bon reportage que j’ai pu voir il y a quelques semaines déjà mais sur le site d’arte, un très bon site soit dit en passant.

    Personnellement je me retrouve bien dans ce que décrit le narrateur et je prends un grand soin à me préserver du burn-out. Les vacances loin du numérique sont par exemple très profitables et permettre de vivre autrement les moments en famille.

    Je me suis aperçu que mon smartphone était la cause principale de cette accélération. Nous sommes connectés en permanence, et cela nous impose presque d’être toujours présent sur la toile.

    Vas-tu nous donner tes trucs pour « vivre bien » Geoffrey?

  2. Hello à tous,

    merci pour ce document geoffrey (pas encore vu)…
    Mais pour ceux que ça intéresse Paul Virilio, urbaniste, philosophe et disciple de Gilles Deleuze a beaucoup traité du sujet de la vitesse lié au progrès et de ses effets (peut-être est-il dans le documentaire ?) à voir aussi :
    à voir : http://www.arte.tv/fr/2382838.html
    à lire : http://www.amazon.fr/s/ref=la_B001IZPMCM_pg_3?rh=n%3A301061%2Cp_82%3AB001IZPMCM&page=3&ie=UTF8&qid=1392991028

    Et comme dirait Paul Valéry :
    “Patience, patience.
    Patience dans l’azur
    chaque atome de silence
    est la chance d’un fruit mûr !”

    Bon weekend à vous.

  3. Hello Geoffrey,

    Eh bien c’est tout à fait moi, je me retrouve un peu de partout…

    Du coup, j’ai désactivé toutes les notifications de mon iphone et de mon navigateur web… On verra bien si ça change un peu les choses 😉

    Bon weekend! Je vais fermer mon mac et prendre le tps…

  4. Merci Geoffrey pour la découverte ! Je pense qu’on en a tous plus ou moins conscience mais cela mériterait vraiment d’être vu par tous , peut-être même d’avoir des sortes de « leçons de mieux vivre » que ce soit à l’école ou au travail afin de faire régulièrement le point en sortant un peu de la spirale habituelle.
    En tout cas, comme le principe du revenu de base, le bonheur national brut est un concept intéressant qui j’espère se démocratisera peu à peu 😉
    (ou peut-être que je suis beaucoup trop idéaliste mais je prend le risque :p )

  5. Bonjour
    J’ai vu votre film il y a quelque temps, magnifique… Comment maintenant le retrouver? Car faisant parti d’une association, dont le thème qui nous guide actuellement  »est prendre le temps », je trouvais qu’il était complètement adapté pour faire une soirée ciné débat pour permettre d’aider à prendre conscience de quel train de vie nous nous imposons et de quel essentiel avons nous réellement besoin pour être heureux. Meri à vous, s’il y a des droits d’auteurs combien s’élèvent ils?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *