Hey 🙂

Signée par « San Francisco Chronicle », cette vidéo étonnante intitulée « Typecaster for the life » présente Lewis Mitchell qui travail à Arion Press, une imprimerie où les livres sont encore imprimés à l’ancienne. Il utilise les machines de Monotype qu’il utilisait il y a 62 ans et il en a même oublié le nombre de livres qu’il a pu imprimer depuis. Mitchell cite d’ailleurs son père en disant : « Mon père m’a appris que si vous voulez faire quelque chose d’une lettre en plomb, vous devez faire les choses correctement ou ne pas les faire du tout. »

Un passage magnifique donc, dans la vie d’un homme, d’une imprimerie où le bruit des ressorts et des leviers mobiles remplace le bruit des claviers ou des hommes. D’ailleurs, Mitchell ne peux pas imaginer prendre sa retraite d’autant qu’il appelle ses 20 machines ses « bébés », il ne voudra donc jamais les laisser seuls 🙂




3 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *