contre

Aujourd’hui c’est LE jour pour vous plonger dans la passionnante aventure des… Internets !

Avec ses deux auteurs Julien Goetz et Jean-Marc Manach (que je salue au passage :D), le site Internet d’Arte « LesInternets » nous propose une contre histoire d’Internet avec un ensemble de témoignages passionnants. Au travers de chaque témoignage, on y apprend des centaines de choses sur la création d’Internet, sur les pédo-nazis, les virus, la cyber-criminalité, la piraterie, la créativité, l’art, 4chan, etc.

Présentation

« Les “Internets”, c’est un néologisme popularisé par George W. Bush (encore lui) qui, en l’an 2000, avait déclaré qu’“on peut mettre des filtres sur les Internets”, avant de déplorer, en 2004, que l’on trouvait “beaucoup de rumeurs sur les Internets”.  Et oui… L’expression est depuis utilisée pour railler ceux qui ne comprennent pas ce qu’est le Net ni comment il fonctionne. Mais les internets, c’est vous, c’est nous, c’est aussi et surtout ce que l’on fait, crée, remixe et partage sur les réseaux. Les internets, c’est l’Internet moins les tuyaux. C’est donc à cette première brique du réseau, les gens, d’écrire cette contre-histoire qui leur appartient, à nous. Pendant 6 semaines, toutes celles et ceux qui le souhaitent, pourrons partager ici souvenirs, histoires et questions. Et nous les premiers. Nous diffuserons, au fil de ces presque-deux-mois, une soixantaine de capsules vidéos, longues #oupas, drôles #oupas, en tout cas toujours questionnant notre rapport à ces internets qui parviennent si souvent à se moquer des puissants, et à leur résister. Chaque semaine, une nouvelle thématique sera ouverte. On y parlera de “pédo-nazis”, de bidouille ou encore de “Wow”. On y retrouvera le web de 1995 et pourquoi pas d’anciens “pseudos” cotoyés sur les forums des années 2000. L’objectif : raconter ce pour quoi, et comment, les internets ont changé nos vies, recenser ce qu’on n’a pas eu le droit d’y faire, ce qu’on a inventé pour le faire quand même, et ainsi participer collectivement à l’élaboration d’une “contre-histoire des internets”, qui se veut libre, ouverte et partagée. »

Les vidéos

Je suis toujours en train d’écouter le documentaire à l’heure où j’écris ces lignes et c’est parfait pour ma matinée ! 🙂

Jean-Marc Manach me souligne également que l’objectif est aussi de contribuer, de témoigner, de raconter notre histoire des Internets ! Je vous invite donc à le faire via ce chouette formulaire depuis ce site 🙂

source




5 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *