Hello 🙂

c’est la petite blague du soir que nous offre « l’agence créative » Web21 designStudio qui a réalisé le site internet du comité de soutien à Dominique de Villepin pour les élections de 2012. Hélas, mille fois hélas, elle s’est empressée de reprendre le thème graphique et tout le design qu’elle avait réalisé auparavant pour… une agence en conseil funéraire. Gloups, un peu morbide pour annoncer sa canditature non ?

Je vous laisse jouer aux jeu des sept différences :

Et vous pouvez directement comparer http://www.2villepin2012.fr/ et  http://www.conseil-funeraire.fr/

Enfin, plus sérieusement, cela nous renvoie au fait que c’est monnaie courante sur internet et que les agences qui font un site web par jour pondent automatiquement et à la volée des templates, des sites, des interfaces, sans prendre en compte la spécificité du projet. Heureusement, ce n’est pas le cas de toutes ;-)

Un autre exemple ? Allez souvenez-vous avec le site de l’Elysée

source : Olivier Huard




40 commentaires

  1. Ahah trop fort, le design paraît inadapté dans les 2 cas. Pour le site de De Villepin ça fait plus élection 1912 que 2012 :p et pour le site funéraire, comment dire… avec ces couleurs on pourrait croire que c’est notre pays qui est die 😀

  2. c’est vraiment du pur foutage de gueule : « grâce à un design soigné et une ergonomie personnalisée.  » OUI UN PACK DE TEMPLATE achetés sur Rocket Theme et revendus surtout !!

  3. Plutôt que l’agence web21 (qui n’a l’air d’être qu’un presta qui vend du site gabarisé clés en main), je pense que c’est surtout l’équipe « web » de 2Villepin qui a merdé en voulant se la jouer à l’économie ^^. En tout cas, la symbolique est terrible pour 2Villepin.

    Vers un desirdavenir.com #2 ?

  4. Cette affaire n’arrête pas de me surprendre. La question est : comment l’équipe de De Villepin a-t-elle pu sélectionner web21, dont le site démontre le peu de compétences de l’équipe ? La réponse est certainement à trouver dans leurs autres sites comme : http://www.republiquesolidaire.fr : ces gens là n’ont aucun goût.

  5. Voilà le genre de chose qui m’écœure, de l’argent donné à des agences ou des gars qui ont le culot de réutiliser un template réalisé pour un autre client ou récupérer sur le net, c’est certains que ça donne beaucoup moins de travail de changer 2 images et coller le texte !
    Tout ses mecs qui ont pour unique pensé qu’il y a du fric à se faire avec les Site Internet, et parce qu’ils ont toshop à la maison, n’ont rien compris au métier et n’ont rien à faire la dedans.

    Ici on ne parle même pas de webdesign, où est la réflexion graphique, l’usabilité, l’érgonomie, le développement technique ! Pompe à fric.

    Ça met souvent arrivé d’entendre ce genre de discours, ou de le voir de mes propres yeux, ça m’horripile.
    La plupart des gens ne se rendent pas compte du travail que représente la conception d’un site «Ex nihilo».

    Il n’y a pas plus d’un mois, je passe du temps avec un client sur la base d’un site assez sympa que j’avais réalisé auparavant, on en discute longuement, il me dit que côté prix c’est correct, et qu’il me recontacte. Il y a quelques semaines je cherche le nom de la boutique, et je vois un tableau, avec une bannière pour header, du texte de couleur bleue, et 3 photos qui se batte en duel ! (temps de travail : 30 min) Premier réflexe, je clique en bas, je tombe sur une page horrible et mal agencé m. untel, conception de site à partir de 480€. Je vais voir sur societe.con et là je vois, un mec qui s’est lancé il y a 1 an, activité : informatique !
    Demain je vais me mettre à construire des maisons, vu qu’aujourd’hui on peut vendre n’importe quoi juste avec un peu de baratin.

    C’est à dégouté ces années passés à travailler pour apprendre, se tenir toujours informé des évolutions, et s’empreigner de cette culture du web. Et d’avoir toujours à expliqué pourquoi, le mec qui vient de passer avant, leur propose un site à 500 euros ou 100 euros par mois… et que c’est douteux qu’ils aient le téléphone direct de Google, ou bien qu’au bout de 2 jours leur site va se retrouver en 1ère position… argh…

  6. Exactement Atika 🙁

    Par exemple j’etais juste resp. informatique et quand j’ai commencé à bosser dans le web, j’y suis allé de la manière la plus « rigoureuse » possible :

    j’ai commencé a coder tout seul, avec des cours web et livres, puis j’ai appris les principaux CMS, je me suis ensuite intéresse au webdesign, jai connu SmashingMagazine, j’ai acheté la bible (SmashingBook, un vrai bijou) puis j’ai pas mal fréquenté le site johnsgraphisme…

    j’ai fais un petit CV interactif (avec une géolocalisation google maps a la place de l’adresse, des links vers les réseaux sociaux etc) en html5/css3, j’ai lancé mon site perso ( http://chez-mat.fr ) voila ce sont de petites choses, mais au moins j’essaye d’apprendre au mieux les standards et les bonne manières de procéder.

    Et a coté de ça je vois des boites de mon coin qui s’enrichissent avec des sites tout prêts, bourrés de fautes, des flyers fait sous paint… comment ne pas enrager dans ce cas?

    exemple : http://www.tlinformatiqueservice.fr/site/

  7. Merci Atika, ça fait du bien de lire ça 🙂
    Comme l’a bien résumé Geoffrey : pas cher, pas beau !
    Plus sérieusement, la responsabilité est aussi parfois celle du client, qui veut du vite fait, et un budget minuscule. En tant que prestataire, il faut savoir refuser ce genre de client, mais c’est pas toujours facile…
    Une fois j’ai reçu un mail me demandant de réaliser un site « à la Facebook » (profil, liste d’amis, news feed, photo, chat, etc). Après quelques échanges, l’info est tombée : budget 300 euros. 😯
    Sans appel…

  8. @Mat : C’est exactement ça, et quand tu vois qu’ils mettent sur leur site : «INFORMATIQUE & DESIGN !» et en dessous, en construction, c’est à en pleurer de rire. Et à voir le template, c’est un truc pompé sur le net.
    Après je n’accable pas non plus l’agence cité dans cette article, c’est juste que ça me fait pensé à ça, quand j’arrive chez une cliente, et qu’un commercial est passé avant et remet en cause mes compétences… argh, ça passe pas.
    Et comme je dis, des fois t’entends des trucs et comme les clients n’ont pas forcément des connaissances approfondies, ils prennent ça pour comptant.

    @Laurent : Très souvent ce sont les clients avec lesquels on a des à priori qui nous surprennent le plus, c’est ça qui est incompréhensible.
    De gros promoteurs immobiliers qui pleurent pour 20 euros, un agent indépendant qui accepte un devis alors que des boutiques de luxe refusent ce tarif, un petit restaurant pour lequel tu arrives pour un petit travail, et au final tu refais tout de A à Z.

    J’ai eu la même expérience que toi il y a quelque temps. Un mec me contacte de la part d’un ami. Rendez-vous dans un salon VIP dans un hôtel luxueux, plusieurs associés pour ce projet. Ils souhaitaient un site Internet complet avec la possibilité de gestion des affaires neuf et occasion, recherche, gestion des médias, avec possibilité d’extension ; un bon site immobilier quoi. On a discuté du projet un moment…
    Suite à mon devis (un truc comme ~7000€, 1200 du front-end, le reste back-office) je les rappelle, il me dit qu’un de ses associés à trouver une société spécialisé dans le sud qui leur fait la même chose pour 1200€, et le plus risible, et il nous fait même les cartes de visites ! 😉
    C’était strictement impossible que ce soit la même demande, sauf que le client, au vu de peu de connaissances qu’ils avaient, n’ont pas fait la différence…

    Pour 300 euros, t’aurais du leur faire une capture d’écran de facebook. :p
    Le pire, c’est de penser que ces agences, ou indépendant peuvent gagner plus que soit et fournir une prestation que je n’oserais jamais fournir…

  9. @atika @Laurent : L’équipe de 2villepin2012 a surement acheté un site « clé en main » avec un pack de base (nom de dom., hébergement light, habillage au choix parmi thèmes proposés (pas de bol, déjà utilisé par un autre), CMS compris : pas cher, facile (y’a juste à coller quelques textes, 2 photos et 3 flux rss). Tout se fait en ligne, il n’y a même pas de contacts entre le client et le presta.
    Derrière, ces boites proposent de la presta plus complète, du dev spécifique ou de la créa mais faut payer, devis sur-mesure, pack premium…
    Donc à mon avis, ici, c’est le client qui l’a joué petit bras et ça s’appelle un fail ;-)))

  10. @Atika, ton expérience immobilière est très courante, hélas. Le coup de l’hôtel luxueux, ça marche toujours 😆 J’ai l’impression que le seul critère est pour beaucoup (et de plus en plus) le tarif. Un travail de qualité ça a un prix, et comme on est dans l’univers du service, justifier ce prix AVANT de fournir la prestation est périlleux. Donc avantage au tarif le plus bas, quitte à le regretter ensuite.

    J’ai une nouvelle clientèle, que je ne connaissais pas il y a seulement 3/4 ans et qui me contacte pour une mission très spéciale : le rattrapage de travaux foireux.
    Toujours le même scenario, ces clients ont confié leur site au moins cher des devis, et sont très déçus du résultat. A moi de faire du bon avec du mauvais, du beau avec du moche… Au final, ces clients perdent de l’argent, du temps, et au final ils n’ont pas ce qu’ils auraient souhaité.

    @f.a.b : ok avec toi, le client l’a joué petit bras. J’espère que d’autres lirons notre discussion AVANT de commettre de telles erreurs 😛

  11. C’est marrant, j’ai eu la même expérience mais pour du son, car je me lance depuis quelques temps (je ne suis qu’un petit nouveau) et je suis récemment tombé sur une agence qui me demandait de faire environ 3 jours de boulot pour le prix d’une journée, et sans la cession de droits, alors qu’il voulaient l’utiliser sur Facebook, sur un site corporate, bref où ils voulaient sans se soucier de mon avis.

    Bien sûr, ça ne s’est pas fait, et j’ai vite compris qu’il n’y avait pas que des bisounours dans le domaine du web.

    Cela étant dit, je viens de refaire mon site tout seul comme un grand, avec du css (une révélation pour moi) et n’étant pas développeur/webdesigner, puis-je me permettre de vous demander ce que vous en pensez ? Le lien est sur mon nom. 🙂

  12. Ce qui est gravissime, c’est pas vraiment que des branleurs vendent des templates… c’est que l’équipe chargée de l’image d’un politicien, dont le seul fond de commerce est justement l’image et la crédibilité qu’il inspire, confie le boulot à une boîte pareille.

    *brainstorming de l’agence PR*
    – qu’est-ce qu’on va bien pouvoir donner comme image à notre poulain?
    – un amateur radin qui fait du copier-coller?
    – ouais, super idée!
    – je connais une boîte de glands qui vendent des templates tout pourris pour 30€…
    – nickel, comme ça on se paie un WE aux Seychelles avec les 50’000 prévus dans le buget!

    Au moins il n’y pas de tromperie, les électeurs votent en connaissance de cause 😆

  13. @Olivier Exactement, déja qu’il y a un déficit en crédibilité dans le discours. Mais ça traduit bien le coté « j’utilise le web parce que c’est tendance et que tout le monde le fait » sans en mesurer les enjeux ou même réellement s’y intéresser, de certains politiques.

  14. @Hicham : C’est simple et propre, c’est parfois aussi bien qu’un site sur-chargé. Il manquerais toutefois des rubriques et du contenu textuel pour présenter ton travail et pour le référencement. 😉

    @Laurent : Oui en effet, l’immobilier revient souvent, mais je travaille plus souvent pour des prestataires variés, le secteur de l’immobilier m’ayant laissé un goût amère.
    Et encore, tu as de la chance que les clients qui reviennent vers toi se rendent compte que le travail n’était pas à la hauteur.

    Parfois j’ai du mal à me situer, à cerner la demande… vite fait, pas chère, petit mais beaucoup de fonctionalités…

  15. 🙂

    sinon « DDV », auteur de ce magnifique post, saches que je n’ai rien contre l’homme politique et que je critiquais bien la façon de bosser de cette « agence » web aux compétences douteuses. Prendre un template acheté, le modifier à peine et le revendre surement 10 fois son prix est une méthode de travail purement gerbatoire

  16. avec plaisir, je réagis peu aux commentaires sur les sites que je fréquente, mais j’ai une idée assez noble du travail de webmaster, je respecte énormément les développeurs, surtout ceux qui prennent du plaisir a coder efficacement et proprement, et à un moment donné y’en a marre de voir notre travail « corrompu » par des gens peu scrupuleux.

    Les métiers du graphisme et du web sont un art !!! assez des pompes à fric qui n’y voient qu’une manne de pognon facile

  17. Euh.. personne ne vous a censuré. C’est le robot automatique qui a viré votre post, car il contenait de nombreux liens.

    de plus, ce n’est pas moi l’auteur de l’article 😐 on est même pas sur mon site. Je suis un simple commentateur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *