Hey bonsoir toutes et tous ! 🙂

L’ami Rgsone m’a envoyé un petit e-mail pour me faire part d’un graffeur qui a fait une petite expérience sur Paris. Il a tendu du cellophane entre deux arbres et a commencé à graffer dessus. L’idée est bonne, on peut ainsi faire du graffiti tranquillement dehors sans se faire poursuivre par la police :p

(voir l’image en grand) et Si vous voulez écouter l’interview, c’est par ici (en mp3)



Je ne sais pas si l’encre accroche bien mais sur la photo le résultat semble plutôt bon !




Un commentaire

  1. quand on fait du graph sur un support plastique jetable-non-recyclable pour carresser la bien-séance avec du matos acheté avec les subventions de la Mairie ou de Frédéric Mitterrand, sous l’oeil bienveillant de Brice Hortefeux et de la police… est-ce encore du street art ? pour moi c’est de la connerie inventé par des contestataires à la petite semaine. c’est du graff de droite. c’est oublier les racines de la contestation et de la création.

    tirons la chasse… suivant ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *