Après midi ensoleillée sur Paris… En spameuse dans nos boîtes mails… Comme tout nouveau médium de diffusion, twitter n’échappe pas à la règle. Après le spam venant des mails, le splog, le spam venant des blogs, voici venu le temps du spwitt, le spam via twitter.

 

Le spwitt dans votre boite mail :

“Vous recevez un mail ayant pour objet : « ihazabigcok is now following you on Twitter ! » et là vous vous dites : « han, trop la classe, j’ai des amis. »
Du coup, vous allez sur le twitter de la personne en question et vous vous rendez compte que cette personne suit déjà 5687 personnes et qu’elle est suivie par 12 personnes.
Généralement là, ça sent mauvais.
En plus vous vous rendez compte que cette personne ne parle absolument pas le français et vous aurez le droit de vous poser la question : « mais pourquoi elle me suit ? elle va rien comprendre à ce que je raconte… ». Et vous n’avez pas tort. En fait la réponse se situe dans la relation entre son pseudo et le nombre qu’il follow.”

Le spwitt dans votre timeline :

“En fait, là c’est parce que vous avez ajouté la mauvaise personne. Celle qui ne twitte jamais et qui laisse twitterfeed faire le boulot. Du coup vous ne voyez que les updates de son blog. Chose que vous avez en double, vu que vous êtes déjà abonné à son flux rss.
Pas de bol quoi.
Vous avez le droit de supprimer le compte… C’est toujours ça de gagné.”

Et vous, êtes-vous victime du spwitt ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *