leap

Bonjour 🙂

L’informatique et les interfaces actuelles offrent sans cesse de nouveaux défis dans la recherche d’interactions pour les prochaines générations de supports, d’objets, d’outils connectés. Les « Natural User Interface » sont l’aspects le plus importants dans cette démarche afin que les utilisateurs s’y retrouvent. Par exemple, un stylo et une feuille de papier sont des outils que l’on considère comme naturels et simples à utiliser dans notre vie quotidienne et qui peuvent s’adapter dans la concrétisation imprécise et flexible d’une idée, d’un concept.

Les gestes sont une façon utile et naturelle dans les interactions numériques car les gestes peuvent être reproduits, imités, singés, etc. Cependant, des problèmes inhérents existent les gestes, notamment pour le travail de groupe en simultané dans le même espace virtuel. Je voulais donc vous présenter la dernière démo de la société Leap Motion connue grâce à ce petit boitier USB assez impressionnant qui permet de contrôler son ordinateur, un peu comme Tom Cruise dans Minority Report ;-) Disponible à partir de 70$, ce boîtier est l’oeuvre de David Holz, un mathématicien et ancien chercheur de la NASA.

Notez bien que cette interface est Windows 8, interface conçue pour une interaction tactile et non, gestuelle.

Gestuelle sur une interface conçue pour le tactile

En savoir plus sur Leap Motion

Dans cette démo, on y voit la possibilité d’une interaction différente avec une interface grand public. Windows est un OS on ne peut plus répandu et, à mon sens, tous les OS sont à la traîne sur les interactions gestuelles (j’entends par là « dans l’air », en opposition à tactile). Je vois de plus en plus de gens utiliser des ordinateurs à écrans tactiles. Je trouvais ça gadget au début mais l’observation m’a montré que ce sont des postures différentes face à son écran lorsqu’on le touche ou lorsqu’on utilise le touchpad.  Le corps observe, réfléchit, agit différemment lorsqu’on touche son écran. Allez-y, essayez, vous verrez comme ça fait bizarre ;-)

L’évolution qui est en cours étant le tactile (et encore, très peu de designers web par exemple pensent « tactile » en créant un site Internet), celle qui se dessine en ce moment est très certainement l’évolution vers le gestuel où des designers (de site web, d’interfaces tactiles, d’interface numérique, etc.) imagineront des interfaces qui puissent être manipulées en étant cliquées, touchées et « gestuée » (interaction par le geste).




2 commentaires

  1. Je réagis au titre, mais j’ai lu l’article, étant très intéressé par le Leap (précommandé depuis plus d’un an).

    Le Leap le premier acteur grand public ? C’est peut-être vrai, si on exclut tous les autres, par exemple : la Wii… Le Kinect… Le PS Move… Et même en remontant plus loin : l’Eye-toy. Et soyons fous : la première de toutes les inventions de manipulation gestuelles : la souris. J’en ai certainement oublié beaucoup…

    Par contre, j’aime cette idée de gestuel. Mon ordinateur n’est pas tactile et je trouve que c’est une aberration de toucher l’écran (déjà bien sale autrement). On est moins précis et moins rapide qu’à la souris, on masque ce qu’on veut toucher, la position est nulle, la frappe aussi… Autant j’aime bien sur on téléphone qu’on a déjà dans la main, autant sur un ordinateur, je préfère 1000x les gestes déportés avec une interface (souris ?) ou sans (Leap).

    (Je profite de ce commentaire pour dire que j’adore ton blog que je lis religieusement bien que je ne suis pas dans le design)

  2. Génial cette nouvelle technologie ! Surtout qu’elle s’adapte à différents supports !
    Et je rejoins Nathan sur l’ergonomie de cette solution par rapport à du tactile sur écran. Le vrai plus c’est en réunion, meeting ou … en cuisine ! lorsqu’on a les mains prises, sales ou qu’on est loin de l’écran. Un bon concept qui va vite se démocratiser je pense !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *