Depuis plusieurs années je m’intéresse énormément à la communication non verbale, à la communication phatique également et je suis toujours extrêmement curieux de voir que la communication numérique passe parfois uniquement par des smileys, icônes, stickers et surtout des emojis. Par ailleurs, je m’amuse parfois à faire des recherches sur différents moteurs de recherche en remplaçant les hashtags par des emojis et j’ai noté que sur Instagram, la relation entre l’emoji et les photos affichées est souvent intéressante.

sun

Tout d’abord, dans une conversation entre deux personnes, l’utilisation des emojis pour un sens donné n’est pas générique. Un emoji « ❤️‍ » (cœur) ne signifie pas forcément l’amour, il peut être totalement ironique ou juste dire « je like » en quelque sorte. À l’inverse, l’emoji « 🍆 » (aubergine) a été censuré par Instagram car il servait à diffuser des photos « interdites par les règles utilisateurs » (certains confondaient un peu trop Instagram et Chatroulette 😀) . Évidemment, beaucoup d’autres fruits et légumes servent à mentionner différentes parties du corps, je laisse fonctionner votre imagination. Cependant, ce qui m’aura intéressé dans l’utilisation des hashtag-emojis, c’est la typologie et la diversité des usages. Je vous ai fait un petit panorama de ces observations.

Les hashtag-emojis qui remplacent les mots

La première observation est évidente : une image peut remplacer énormément de mots associés. Par exemple l’emoji « je pleure de rire » bat de loin l’utilisation du hashtag « #lol ». Il semble également universel dans sa compréhension.

lol

Un autre exemple pour le « nail art » (l’art de mettre du vernis sur ses ongles), il existe tout un ensemble de mots, de hashtag associés. En remplaçant tous ces mots par un emoji, on perd donc en subtilité mais on gagne en simplicité.

nail

Même exemple avec le dessin et l’emoji crayon qui rassemble toute une communauté de personnes qui dessinent et une quantité de dessins assez impressionnantes. Plus pratique que de mettre des dizaines de hashtags sous son dessin.

crayon

De même, si vous êtes curieux de trouver des photos de lettres, de mots, de notes, de petits mots, l’emoji « Lettre » recense un bon nombre de ce genre de documents.

letter

Les hashtag-emojis contre la censure

Sur Instagram, il y a des hashtags qui vont à l’encontre des conditions générales d’utilisation, notamment tout ce qui est en relation avec le sexe. Comme je vous le disais plus haut, bon nombre de hashtag-emoji servent à contourner cette censure. Par exemple, le hashtag « Cerise » peut signifier que nous sommes au mois d’août, que vous venez d’acheter de jolies cerises à déguster pendant un pique-nique… Mais il peut aussi signifier des fesses, des seins ou tout autre organe intime qui se compte au nombre de deux. Notons également les recherches associés comme la banane, mais aussi comme ces gestes évocateurs réalisés avec les mains.

sex

Les hashtag-emojis qui cherchent le décalage

L’emoji « poop », comprenez « caca » permet à certains utilisateurs d’ajouter un double sens à leurs photos. Par exemple, associée à une place de cinéma, cela signifiera que le film est mauvais.

caca

Vous vous souviendrez peut-être des avalanches d’emojis « poop » qui étaient diffusées sur les pages Facebook de Christine Boutin ou de Jean-François Copé.

cacaboutincaca2

Les hashtag-emojis associés

J’ai été intrigué parfois par la corrélation entre la recherche d’un hashtag-emoji et les recherches « associées » qui sont proposées par Instagram.

rech2
L’emoji « prière » est associé à l’emoji « ange » et à l’emoji « mains propres »
rech3
Sans surprise, l’emoji « bouche en cul de poule » (ou DuckFace ?) est associé aux emojis « bisous » , « cœurs dans les yeux » mais aussi au hashtag #LoveYou

rech4
Ici, on découvre les couleurs les plus utilisées en matière de cœur, le vert et le violet n’étant pas très utilisés.

rech3
L’emoji pilule est associé à l’emoji seringue mais aussi au hashtag #NurseLife

Le mystère des hashtag-emojis de drapeaux

Il y a encore un mystère pour moi, c’est l’utilisation des hashtag-emojis pour parler d’un pays au travers de son drapeau. Sur mon smartphone, le drapeau lorsqu’il est seul, n’apparaît pas et se trouve remplacé par une lettre. Un autre élément intéressant est l’association du drapeau avec d’autres emojis comme ici le drapeau américain avec l’emoji cœur, ou encore le drapeau américain avec l’emoji trèfle à quatre feuilles (pour signifier la Saint Patrick).

usa

J’ai également cherché d’autres drapeaux comme le drapeau Suisse. Dans les suggestions associé au drapeau israélien et arménien.

suisse

Et je ne pouvais pas m’empêcher de chercher le drapeau français qui est associé sous forme de hashtag à l’emoji « verre de vin » 😉 mais aussi à l’emoji vache et chien (?) ou encore à l’emoji « prière » qui a beaucoup été utilisé pendant les semaines qui ont suivies les attentats.

fr2 fr3

Quelques conclusions

Ce ne sont pas vraiment des conclusions mais plutôt des questions que je me pose. D’une part, comment sont référencés les emojis ? J’imagine que chaque image est associé à un caractère spécial, il serait délicat de changer l’image de ce caractère spécial et ainsi remplacer une tête qui rigole par une tête qui pleure. Pourtant, techniquement c’est réalisable. Lorsque l’on utilise des hashtag-emojis, il faut donc compter sur la pérennité de ce système. Ensuite, chose intéressante, c’est le sens qui se cache derrière chaque emoji. En effet, il y a parfois un décalage, parfois le sens change d’une image à une autre, parfois tout le monde est d’accord pour mettre le même sens derrière un emoji. Je n’ai pas poussé mes recherches jusque là mais il faut savoir que depuis plusieurs mois, les emojis qui représentent des humains sont de différentes couleurs. Vous pouvez donc avoir différentes couleurs de peau et avoir un père-noël à la peau noire, un policier à la peau rosée ou un grand-père blanc et blond. Pourquoi ne pas étudier quelles seraient les recherches et les significations associées en fonction de ces nouveaux emojis ?

Enfin, ce qui me passionne le plus dans tout cela c’est la disparition du mot comme support du sens. Les outils numériques très utilisés comme Instagram permettent de voir du contenu du monde entier et peut-être cela vient-il encourager l’utilisation des hashtag-emojis ? Ou est-ce juste une mode ? Ou alors est-ce une question de finesse du message ? À quand les moteurs de recherches basés sur les emojis ? À quand les messageries qui n’acceptent uniquement que les emojis ? À quand le mail professionnel avec juste quelques emojis en guise de réponses ? J’en rêve 😉

Pour paraphraser Confucius, on pourrait alors se demander si « Un emoji vaut mieux que mille hashtags »  ? L’avenir nous le dira ✌️




3 commentaires

  1. La pérennité du système des emojis repose sur le fait qu’ils ont été intégrés directement dans Unicode : http://unicode.org/emoji/charts/full-emoji-list.html ! Changer un bonhomme content en bonhomme triste revient dès lors à mettre un « p » à la place d’un « d » quand on dessine une typo … La logique avec la table unicode est cassée parce qu’on mettrait un bonhomme triste dans une « case » dont le nom serait « GRINNING FACE » (visage souriant).

    Ce qui est intéressant, c’est le fait que le consortium Unicode a amélioré son système dans Unicode 8 en ajoutant des « calques » (ou modificateurs) qui sont des sortes de sous caractères unicodes permettant de choisir une couleur de peau pour certains emojis : http://www.bortzmeyer.org/unicode-8-0.html
    Donc pour l’émoji qui correspond à U+1F466 on a de base 👦 mais également en « calques » 👦🏻(type 1-2) 👦🏼 (type 3) 👦🏽 (type 4) 👦🏾 (type 5) et 👦🏿 (type 6). Ils ont chacun une place spécifique dans la table unicode mais agissent en tant que choix pour U+1F466. Peut-être une autre façon d’utiliser les alternates dans les typos ? Je sais pas trop comment on peut gérer ces « calques » directement quand on crée une typo mais ça pourrait être intéressant.

    Et enfin, plus anecdotique mais dernièrement on peut « adopter » un caractère de la table Unicode pour supporter le consortium, et les emojis ont pas mal de succès ! http://unicode.org/consortium/adopted-characters.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *