C’est la nouvelle de ces derniers jours, Serge, notre lapin national, change de tête. Et oui, à Paris il y a la tour Eiffel, il y a le Panthéon, il y a Montmartre mais il y a aussi Serge. Serge c’est ce lapin dessiné sur les portes de métro pour indiquer aux enfants (et aux grands!) de ne pas mettre ses doigts entre les portes du métro. Ce haut symbole du paysage culturel graphique parisien rappelle beaucoup de souvenirs à quiconque a pu prendre le métro au moins une fois dans sa vie ;-)

Nouvelle version à gauche, ancienne à droite

lap2

En France, le graphisme change de lapin

Pour la petite histoire, Serge le lapin est né dans les années 70 sous les crayons de la dessinatrice Anne Le Lagadec qui a choisi cet animal pour illustrer le message de prévention de la régie sur le pincement des doigts des enfants dans les portes du métro. En 1986, neuf ans après sa création, il connaît une première évolution grâce à Serge Maury. C’est à cette époque qu’il enfile sa salopette jaune et qu’il prend le nom de son créateur.

Evidemment ce « relooking » puisque c’est de ça qu’il s’agit transforme les vêtements du lapin, sa posture, son tracé aussi, sans oublier certains codes esthétiques plus contemporains (couleurs, lignes, formes des angles, etc.).

En attendant, il vous restera toujours Sergio, le copain un peu révolté qui nous prévient, lui aussi, d’un autre danger dans le métro :

sergio




4 commentaires

  1. Je viens de remarquer pour la première fois qu’en fait il se pince là où la porte s’ouvre, et non entre les 2 portes qui se ferment.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *