J’ai toujours eu foi dans les projets collaboratifs et de partage du savoir et je découvre donc avec plaisir ce qui se présente comme étant la prochaine révolution dans l’architecture… WikiHouse ! WikiHouse est une plateforme open source pour la conception de maisons et d’habitats en tout genre. Il permet à toute personne, y compris les non-professionnels de concevoir une maison avec le logiciel SketchUp (logiciel de 3D de Google) puis d’imprimer instantanément mes éléments architecturaux et enfin de construire sa maison..

 

Le projet WikiHouse se présente lui-même comme un jeu de construction communautaire ouvert. Son objectif est de permettre à n’importe qui de télécharger, d’imprimer et construire des structures habitables. Bien qu’il soit encore une initiative assez neuve, le projet WikiHouse pourrait changer la manière dont les relations entre les architectes, designers et leurs clients s’établissent. Il propose des maisons à prix abordable qui peuvent être adaptées aux besoins de chacun.

Bon, ça me laisse assez rêveur, je suis curieux de voir comment le projet va surmonter deux difficultées majeures : l’impression grand format de la structure et garantir la bonne fabrication de la maison (pour éviter qu’elle ne s’envole, ne s’effondre, etc.

 

source




6 commentaires

  1. ah, ces intellectuels… tout dans le concept! Le principe d’avoir une base de donnée communautaire sur l’habitation avec le loisir de concevoir ses plans, c’est rigolo. Pas innovant, mais rigolo. Chacun peut rêver sans passer par un archi. Qui n’a pas rêvé de construire son nid.
    Cela dit, outre une mise en œuvre qui risque d’être délicate, je vois plusieurs soucis majeurs à ce projet très ambitieux.
    Le premier est le mépris des métiers du bâtiment.
    Le second et tout aussi grave est la démagogie: « construire sa maison y compris pour un non professionnel ».
    Un troisième est le déniement voire le mensonge: il propose « des maisons à prix abordable qui peuvent être adaptées aux besoins de chacun » On appelle ça de la langue de bois ou, selon, de la communication. Et puis, c’est déjà déjà le cas: je te fais une maison au prix que tu veux mais tu en auras pour ton argent et le rôle des archi est bien d’adapter la maison de tes rêves à tes besoins et à tes moyens.
    Qui plus est, ce n’est, une fois encore, qu’une porte ouverte de plus à l’industrie et au capitalisme. Car ne rêvons pas: on dessine sa maison et elle est rendue exécutable (plans d’exécution) puis exécutée là où la main d’œuvre moins chère peut le faire.
    Mais rêvons quand même un peu…
    Le fait que je sois charpentier spécialisé dans l’ossature bois me permet ces critiques mais vous permettra de relativiser mes propos.
    Cordialement. Yann Gallic.

  2. @Yann Gallic:

    « Le fait que je sois charpentier spécialisé dans l’ossature bois me permet ces critiques mais vous permettra de relativiser mes propos. »

    En effet; On aime pas le progrès quand il touche à notre gagne-pain. Je peux le comprendre. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas parce que les tracteurs ont remplacé la plupart des 80% de la population qui travaillaient aux champs au XIXe siecle qu’il y a 80% de chomage 🙂

  3. Merci Geoffrey d’avoir partagé cette info qui ouvre de jolies perspectives. Même si l’idée peut mûrir, elle (et ses cousines) commence(nt) déjà à fabriquer de nouveaux projets concrets. Avec un impact fort sur l’organisation professionnelle, mais aussi la place des futurs propriétaires (généralement plutôt passifs et désemparés par les modes du marché actuel, depuis 2 générations) et l’évolution des mécanismes économiques en jeu (considérables).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *