Hello 🙂

Les journées sont un peu fastidieuses pour moi en ce moment, malade, j’essaye de me reposer mais promis, je ne vous oublie pas 🙂 Je profite donc d’un sursaut de courage pour vous présenter Kano, un ordinateur et un kit de programmation destiné à tous les âges et disponible partout dans le monde. Simple comme des Lego, alimenté par un Raspberry Pi, vous allez pouvoir faire des jeux, apprendre le code et, je cite les concepteurs : « créer l’avenir » ;-)

Qu’est-ce Kano? C’est un ordinateur que vous faites vous-même et avec lequel vous allez pouvoir

  • Créer des jeux
  • Jouer de la musique et des sons
  • Lancer des vidéos HD
  • Installer un haut-parleur
  • Jouer à …Minecraft 😀
  • Avoir un serveur sans fil
  • Installer Linux
  • Et un peu tout ce que vous pourrez imaginer puisque Kano est open source ;-)

Je trouve que l’objet est une bonne base pour tous ceux qui veulent commencer à créer simplement avec les technologies informatiques… et pas seulement les consommer.

Présentation en images

game

Démo en vidéo

Cela me rappelle un peu quand j’étais ado et que j’allais rue Montgallet à Paris (« chez les chinois » comme on disait) et que je bricolais mon ordinateur moi-même, que je le peignais en noir mat et que je bidouillais un maximum de choses pour des prix dérisoires… la belle époque ;-) (Non, je ne mettais ni kit de water cooling, ni néon, faut pas abuser :p).

La petite critique en vidéo 😀

En 2013, les kits pour créer sont différents, plus simples en apparence mais je pense qu’il est indispensable de connaître un minimum le matériel et la technique qui composent et supportent nos outils du quotidiens.

source




8 commentaires

  1. … Là je vois pas … Mettre une carte sd 2 cables et un dongle usb ça s’appelle pas «Fabriquer un ordinateur» c’est juste le … brancher.
    Là, à part un Raspberry Pi , une boîte et un clavier ils n’ont pas fait grand chose.
    Un VRAI kit ça serait plutôt:
    – des Barrettes de Ram
    – un bloc d’alim
    – un processeur
    – une carte mère
    – un boitier
    – un disque dur
    Et si on veut pousser le «vice» –‘
    une carte graphique, une carte réseau, une carte son et un lecteur cd.

  2. orfeo34 : pour le tout-venant c’est DEJA de l’assemblage, avec ça ils ont non-seulement une approche de l’informatique hardware mais en plus une utilisation ludique de Linux.

    Et une première expérience de programmation avec des projets « clefs en main », ce n’est pas si mal.

    Faire des tutos sur le web c’est sympa mais vite chiant, là ils ont un produit fini rapidement.

  3. @lycanth : Je ne pense pas que ces personnes qui s’intéressent à linux, la programmation et le hardware soient qualifiable de tout-venant justement
    Ce sont des individus qui sont curieux et relativement plus motivé à apprendre.
    Si ces personnes ne tolèrent pas le fait de prendre son temps, d’aller lire des tutos , de chercher «comment on fait ça?» elles échoueront systématiquement au moment ou il faudra leur expliquer la programmation.
    Il ne vaut mieux pas essayer de tout faire en même temps, le mieux étant de se familiariser avec linux tout d’abord (sous virtualbox si on a trop peur) puis de monter son pc et programmer.

  4. L’intérêt d’un truc comme ça c’est justement d’avoir le résultat rapidement, c’est quand-même plus motivant que devoir trouver un raspi et se demander quoi faire avec.
    Ce que l’auteur ne dit pas c’est que c’est un projet « kickstarter », apparemment il coûte 119$, livraison gratuite à travers le monde, pour un débutant ou quelqu’un justement d’un peu curieux mais pas forcément super-motivé c’est pas si mal. Très franchement l’assemblage n’est pas ma partie préférée de l’informatique, surtout la partie « compatibilité ».
    A la rigueur dis-toi que c’est un transportable, ou un pc de très faible encombrement comme les mac-mini. En moins cher. Et apparemment il s’oriente plus vers les enfants un poil avertis, justement. C’est plus sympa à offrir qu’un aller-retour rue Montgallet, et nettement moins cher.

  5. j’ai rien contre le Pi, d’ailleurs ce dernier a justement été crée pour permettre a n’importe qui d’apprendre a coder.
    Du coup c’est un peu un doublon qui vaudrait le double parce qu’il y a un clavier, une boîte et un live-sd avec.

  6. Je dirais qu’il a surtout été créé pour tenir dans la main.

    Pour une école, une asso ou un organisme qui n’a pas de gros moyens c’est parfait.
    Et n’oublions pas qu’en province les rue Montgallet sont plutôt rares, tout-le-monde ne connaît pas les clavier/trackpad ni les alims proposées, on a un montage propre et sympa et surtout simple.

    L’autre intérêt semble être les livrets qui ont l’air de proposer des tutos tout simples ; et l’encombrement du raspberry en fait aussi un ordinateur parfait pour l’insérer dans des bidules, c’est juste un usage de plus qui est bien amené et qui ne demande pas beaucoup de connaissance.

    Maintenant oui, pour un informaticien averti le pi suffit et il se débrouille avec, mais je ne suis pas certain que ça soit le public visé.

  7. Il ne mérite pas un raspi, niark niark niark

    Plus sérieusement : lire les pré-requis est à la portée de tout-le-monde, même si je sais que la lecture est souvent le point faible de beaucoup d’utilisateurs (d’où le RTFM)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *