« Celui qui ne sait pas tout faire avec rien ne sait rien faire du tout » – c’est un drôle d’adage qui vante la créativité par le moindre moyen, par le manque d’outils mais pas le manque d’idée. C’est une d’une grande inspiration pour moi et il semblerait que ça l’est aussi pour Thomas Yang, un jeune artiste installé à Singapour. Thomas utilise son vélo, et plus précisément les pneus de son vélo comme des pinceaux. Il réalise ainsi de nombreuses créations graphiques en peinture…

D’édifices célèbres, en ponts gigantesques, il nous fait parcourir le monde à sa manière.

Faites de l’art à vélo avec Thomas Yang

paint2 paint3 paint4 paint5 paint6 paint7 paint8

Merci Tobias | source




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *