Hello ! Je viens de terminer la lecture d’un billet intéressant (chez educpros) sur la génération Y au sein des entreprises ! Inovante pour certains, déprimante pour d’autre, la nouvelle génération de travailleurs est connectée et relativement à l’aise au bureau, pour le meilleur comme pour le pire :

« C’est qui ce jeune qui se ramène au bureau le iPod sur les oreilles et qui fait ses grilles de vente tout en étant connecté sur Facebook ? » « C’est la Génération Y », a répondu François de Wazières, directeur international du recrutement de L’Oréal, un jour où l’un des managers du groupe l’a interpellé, passablement agacé. De son côté, Michel-Édouard Leclerc, P-DG du groupe E. Leclerc, est bien obligé de constater qu’« avec l’arrivée des jeunes cadres, c’est la déprime des assistantes, qu’ils relèguent à des tâches subalternes ! ».

Nécessaire aux entreprises !

“Plus internationale, très informée et naturellement formée aux nouvelles technologies, elle est aussi une chance pour l’entreprise. Et face au défi du renouvellement de leurs effectifs, qui prendra tout son sens en France à partir de 2010-2015, les recruteurs se creusent la tête pour savoir comment les embaucher et les fidéliser.

Cette génération est la mienne, la notre, à l’école, au boulot, pas possible de se tenir au fait grâce à twitter, facebook, netvibes, skype… Une partie de l’information vient toute seule nous enrichir et complète notre formation, et ce… en temps réel, chaque jour. C’est un plus, un atout, mais il ne faut jamais oublier de rester “connecté” au monde du travail, à ses commanditaires, à ses interlocuteurs 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *