Vous aimez peut-être parfois jouer à inventer des choses, des idées, des projets web, des startups ou encore des outils pour changer le monde ? Pour cela, je souhaitais vous présenter Rubix, un jeu de carte comprenant un ensemble de familles de cartes réparties en catégories que sont : technologie, modèles, communication et finance.

Rubix nous invite à une jouer de la sorte : choisissez un ensemble de cartes, mettez-les dans l’ordre et déroulez une solution.

Évidemment, on surfe sur quelque chose qui ne plait qu’à moitié : la notion de recette, de méthode magique qui marche à tous les coups pour « disrupter » tel ou tel secteur. Cependant, la stimulation par la contrainte est toujours un exercice intéressant, c’est pourquoi je suis allé plus loin dans ma découverte de Rubix. C’est à mes yeux à prendre comme un exercice de l’esprit, une gymnastique des idées en quelque sorte.

Une fois imprimées, ces cartes vous permettront ainsi de combiner des choses comme ce qui suit.

Les cartes de Rubix

Bref, si cela vous tente d »essayer de générer :

  • une boutique en ligne anonyme d’API
  • un service d’impression 3D géolocalisé
  • une extension pour navigateur qui diffuse en temps différé vos tâches à réaliser
  • un média en ligne rédigé intégralement par des chatbots
  • un drone qui géolocalise les jeux dans l’espace public
  • un outil qui génère des API sur les données du gouvernement
  • etc.

Vous pouvez vous rendre sur Rubix ou lire l’ensemble du Medium qui est attaché à ce projet ! À mes yeux ce qu’il manque encore c’est le « pour qui » et la carte « hasard ». Parce qu’inventer, créer, concevoir des solutions, des services ou des outils, cela doit surtout se faire à partir d’observations, d’insights ou encore de moments de hasard. Bref, un peu plus de poésie, d’amour et de situationnisme, ça ne fait jamais de mal 😉




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *