Bonsoir 🙂

Avec une approche intelligente et simple de la typographie, je vous présente « Glyphs » un logiciel qui va vous permettre de dessiner de nouveaux caractères de modifier les polices existantes et de sculpter les formes de vos lettres avec beaucoup de simplicité. Ce logiciel se veut être un outil transveral, pour les bidouilleurs de logotype jusqu’aux hardecore-typographes ;-)

Ainsi, vous pourrez dessinez des formes, les modifier, régler le kerning, régler les différentes graisses, les variations dans les polices, dessiner les glyphes. Vous pourrez également tester votre typographie avant de l’exporter sous forme de police. Vous aurez également des calques pour comparer et garder les variations de la conception d’un même caractère.

En plus, il semblerait que ce logiciel génère automatiquement toutes les fonctionnalités OpenType. Pratique donc, vous pourez les exporter sous tous les formats, et notamment en OpenType (. otf) en Unified Font Objects (.ufo) ou encore Photofont (FSP).

source




14 commentaires

  1. Hello.
    Pour info, ce logiciel existe depuis plus d’un an et d’ailleurs était en version gratuite jusqu’à une récente mise à jour…
    Pour ceux qui ont la version gratuite, ne faites donc pas cette mise à jour si vous voulez conserver la gratuité de Glyphs (qui fonctionne très bien dans cette première version aussi) 😉

    (PS/ il reste bien évidement FontForge en open source…)

  2. @B#:
    Eric, Glyphs n’était pas gratuit ; il était disponible en version beta publique. Il viens donc d’arriver en version 1.0. Traducteur en français de ce logiciel, j’ai put apprécier son évolution depuis ses premières bases il y a 3 ans et le recommande vivement. Visuellement et ergonomiquement réussi, son point fort réside dans son approche simple et visuelle du crénage.
    Autre point, il me semble que la version beta disponible gratuitement a maintenant cessé de fonctionné.
    Les étudiants peuvent obtenir une ristourne de 50%.

  3. @Alexandre Dumas de Rauly:
    « à propos de ce logiciel » ne stipule pas une beta mais une version 0.4.2 en © de 2010…
    Il n’en demeure pas moins qu’elle fonctionne toujours (je suis sous Os 10.6.7)…
    Mais j’encourage cependant moi aussi l’achat de ce logiciel fort réussi…

    (Étudiants, vérifiez bien si cette version à tarif réduit vous permet une utilisation commerciale…)

  4. @FlyingPou7:
    Fontlab est beaucoup plus complet comme outil et donne accès à de nombreux réglages. Glyphs ne gère pas le hinting personnalisé par exemple pour les fontes écrans et n’exporte pas en .ttf mais uniquement en .otf ps, en ufo et photofont. Il conviendra donc pour les dessinateurs amateurs et semi-pro mais Glyphs n’est pas spécifiquement un concurrent de Fontlab et cela n’est pas son but. Les pros pourront passer par lui pour le dessin dans une interface réactive, moderne et très agréable, le crénage et les fonctions OpenType courantes mais le compléteront par d’autres outils pour d’autres étapes et un contrôle accru.
    Outre l’approche très visuelle crénage déjà cité, Glyphs bénéficie d’un système de Masters et d’interpolation, de la génération automatique de lettres diacritiques, de fonctions Opentype, des glyphes manquant pour un langage donné, mais se trouve être aussi un système ouvert par l’export en .ufo, les possibilités d’écrire des plugins et des scripts.
    Glyphs et Fontlab ne sont donc pas équivalent mais peuvent se compléter. Glyphs conviendra parfaitement au besoin courant et dispose d’une interface claire, bien plus simple et rapide à appréhender.
    J’espère avoir répondu à ta question.
    Le mieux reste de l’essayer, une version démo est disponible et le site présente également deux screencasts.

  5. @Alexandre Dumas de Rauly:

    Oui je pense qu’on peut clairement dire que tu as répondu à ma question. Il est vrai que ne pas pouvoir générer de font en .ttf peut poser problèmes à certains, mais pour des projets courts ou moins volumineux qu’une famille complète, Glyphs peut s’avérer être un bon espace de travail. Les facilités de dessins, de générations de signes et de crénage pourront permettre sans doute d’ouvrir des portes aux non-professionnels. Je pense que du coup, je vais passer à la version demo. Tu m’as convaincu d’essayer…

  6. @FlyingPou7:
    J’en suis ravi. Si j’ai participé à ce logiciel, c’est que je crois vraiment qu’il remplit une place vacante d’un logiciel simple et moderne de création de caractère sous Mac Os.

  7. @Roy: Mac Os only, car un logiciel multiplateforme nécessite obligatoirement de faire des choix sur certaines fonctionalités qui seraient disponibles sur une plateforme et pas sur une autre. Être Mac OS only permet aussi d’aller loin dans l’intégration avec le système, par exemple Glyphs utilise Versions sous Lion (un système de version de fichier intégré au système), une fonction trés utile, qui n’aurait pas été implémentée si le logiciel devait aussi fonctionner sur d’autres plateformes. De plus, Georg, le développeur de Glyphs travaille seul sur cette application et il est sans doute difficile pour quelqu’un d’indépendant de pouvoir développer un programme pour plusieurs OS. Bien que cela puisse être un défaut, c’est certainement un très bon argument de Glyphs face à un programme comme Fontlab. Glyphs s’accorde et respecte les interfaces et attentes d’un logiel Mac natif.

  8. Bonjour, j’utilise Glyphs depuis quelques plus d’une semaine, je n’ai jamais utilisé de logiciels pour la typo avant mais j’ai commencé à bidouiller. Je voulais savoir si vous saviez où je pourrais trouver des conseils pratiques/techniques (style un forum) sur ce logiciel. Ma typo est déjà faite dans illustrator mais maintenant je galère (pour faire les variations de graisses, tester, exporter) alors que cela n’a pas l’air si compliqué (et j’ai lu le guide glyphsapp en anglais).

    Merci beaucoup !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *