Hier sur Twitter, je cherchais à savoir s’il existait un service web qui permettait, comme dans les films de hackers, de diffuser des informations en ligne si l’on ne se connectait pas sur Internet passé 24h. Évidemment, c’était pour la blague, mais dans les réponses, j’ai découvert le « Gestionnaire de compte inactif » de Google que j’ai pris plaisir à découvrir et à configurer.

À quoi sert ce gestionnaire ? C’est assez simple, en théorie, il gère le comportement de votre compte Google si vous ne vous y connectez pas pendant plusieurs mois. Les raisons de cette déconnexion peuvent être diverses : un long voyage de plusieurs mois, une mise au vert numérique ou peut-être.. un décès. En effet, sur sa page, Google ne parle pas de décès mais soulève la question avec délicatesse. Le service nous demande donc ce que l’on souhaite faire de nos photos, de nos e-mails, de nos documents, etc.  Avec ce service, vous pouvez partager vos données avec certains de vos proches, ou faire en sorte que votre compte soit complètement supprimé. Vous pouvez aussi décider des personnes alertées et de ce qu’il advient de vos données à ce moment là.

cim2

Choisir le délais d’inactivité

google3

(Si dans 18 mois je n’ai pas ouvert mon compte Google… faut-il considérer que je suis mort ?)

Créer une réponse Gmail automatique

google5

(« Surpriiise, je suis absent de Google depuis 10 mois maintenant, peut-être qu’Internet a disparu de la surface de la Terre ? Peut-être que Google a fait faillite…? »)

Choisir quelqu’un à qui donner vos accès

google1

(« Cher John, voici le jour où tu vas avoir accès à toutes ma vie, tu vas voir, c’est pas tout rose… 😉 »)

Lorsque l’on se retrouve à remplir ces messages, c’est un peu morbide puisque l’on imagine la réponse automatique que l’on afficherait dans sa boîte mail à tous les contacts qui nous écriraient. Ainsi, pour ma part, j’ai imaginé un message un peu drôle et décalé si je mourrai, on sait jamais 😉 J’ai également créé une « personne de confiance » qui aurait accès à mes mails, mes coordonnées, mon contenu Google pour les mêmes raisons. C’est un peu effrayant, mais je me dis qu’il vaut mieux peut-être prévoir ce genre de cas de figure plutôt que de tout laisser à l’abandon…

Pour accéder à tous ces paramètres, c’est sur cette page.




2 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *