Hello !

C’est la drôle de nouvelle du jour, Dubaï, la ville la plus peuplée des Émirats arabes unis (et une des villes les plus riches au monde) est sur  le point de se diriger en plein régime policier numérique avec l’utilisation de Google Glass et d’application smartphone pour lutter contre la criminalité. La ville a déjà équipé ses policiers avec les Google Glass afin de signaler les infractions mineures à la circulation afin de faire un premier test. Or, selon un rapport de Reuters, les autorités ont l’intention de déployer un système de reconnaissance faciale sur les Google Glass afin de trouver les vilains criminels en utilisant la reconnaissance faciale.

cop1 cop3

Les policiers portant les Google Glass utiliseront ainsi une application sur mesure qui scanne les visages des gens et qui tente de trouver une correspondance en temps réel dans la base de données de la police pour les alerter de toute suspects potentiel…. Attention si vous ressemblez à un vilain criminel.

Dubaï, les Google Glass et la police

Ce genre de système est en train de se mettre en place à Dubaï et je me demande dans combien de temps nous aurons cela en France ? Il y a déjà la reconnaissance faciale via les caméras en effet (d’ailleurs, si vous êtes intéressés par le sujet, je vous invite à regarder la série « Person of Interest » 😀). Bref, je sens que mon projet de bonnet infrarouge a encore une longue vie devant lui ;-)




2 commentaires

  1. En effet nous nous rapprochons de plus en plus de la série « Person of interest » (très sympa cette série) mais pour le coup ça va sûrement être la frénésie du « délit de sale gueule » pour peu que les Google glass te prennent pour un autre. Vive le hacking social 🙂

  2. Je trouve ça vraiment inutile, la reconnaissance facial dans ce contexte évidement.
    Des lunettes, une écharpe, un bonnet et Google ne te calculera même pas. Passer inaperçue face à des machines est d’une aisance..
    Attendons les Terminator, et la on pourra discuter :p


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *