Pendant 16 jours d’affilés, cinq artistes très déterminés vivants à Montréal ont travaillé sur une fresque de graffiti vraiment incroyable ! Inspiré très (mais alors très très!) largement par l’Art Nouveau et notamment le peintre tchèque Alphonse Mucha. Notre petite équipe a donc créé cette fresque en utilisant environ 500 bombes de peinture dans plus de 50 couleurs différentes. Le fait de faire une fresque aussi grande les a également forcé à sortir de leur zone de confort pour se diriger vers quelque chose de classique.

Voilà les étapes et le résultat  :

Pour info, la ville a donné au petit groupe la totale maîtrise du projet, certaines personnes étaient d’ailleurs un peu froides à l’arrivée de ces graffeurs, mais petit à petit, découvrant la superbe réalisation que c’était, ils se sont vite ravisés ! En conclusion, je pense que les mairies sont encore très rares à accepter ce genre de projet… Il faut cependant, persévérer, tenter, demander…  !

source | source




21 commentaires

  1. La mairie de Rennes a mis en place un dispositif graff, avec notamment des murs autorisés (et la possibilité d’en demander, ils sont passés de 8 en 2002 à ~40 aujourd’hui). Elle lance aussi parfois des appels à projet (dont un récemment pour une palissade de chantier en plein centre historique qui va durer un temps certain).

  2. Je trouve ça pas terrible… La tête du perso est particulièrement bizarre je trouve.
    Et puis l’idée que pour que le graffiti soit toléré, il faut en passer par la reproduction de quelque chose d’existant… bof.
    D’accord c’est fait à la bombe et sur un mur, mais est-ce qu’on peut vraiment parler de graffiti ?

  3. Je vois que yen a qui disent que c’est une reproduction… Je me permets de souligner que si c’est inspiré de l’art nouveau, ça n’est pas la reproduction complète d’une image déjà existante, si j’ai bien compris…

    Alors bon, dire que c’est pas cool de reproduire, moi je veux bien, mais s’ils avaient envie de rendre hommage à Mucha en faisant cette création ? Ca n’est pas interdit ? Et c’est même assez chouette, d’autant que Mucha plaît à beaucoup de monde, c’est intelligent de s’adapter pour que tous les gens qui verront ce travail chaque jour ne soient pas blasés d’avoir un truc qui ne soit pas à leur goût : c’est leur quartier après tout.

    Et puis le coup du « c’est pas beau », ça me fait un peu mal quand on voit la dose de travail fournie, évidente et maîtrisée. Un « ce n’est pas à mon goût » aurait été peut-être plus approprié et moins diffamatoire.

  4. Hello, c’est la première que je poste un com, ce qui n’empêche pas d’apprécier le site 😉
    Pour rebondir sur cet article j’aimerais partager un projet similaire qui fut réalisé à Coublevie (38) sur un mur en béton.

    J’ai filmé les étapes sur 2 mois. Il ne reste plus qu’à monter la vidéo. Je reviendrai bientôt pour partager ce joli projet réalisé par Rocade Sud (Grenoble)…

    Olivier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *