« Happy birthday to youuuu my blog »

Et oui, aujourd’hui c’est la journée de la femme mais c’est aussi la journée que j’ai choisi, il y a trois ans, pour créer mon blog, Graphism.fr ! Bref, depuis trois ans, ce n’est que du plaisir et des découvertes passionnantes chaque jour. C’est aussi, grâce à vous, une petite communauté qui s’est crée et beaucoup de commentaires vraiment très constructifs, en gros, j’ai vraiment envie de vous remercier beaucoup beaucoup beaucoup 🙂

Le bilan

Pour le petit bilan de l’année 2010 – 2011, voici quelques statistiques sur un an :

  • 999 014 pages vues
  • 705 816 visiteurs uniques
  • 1,50 minutes/visiteur de temps passé sur le site
  • Des français, des belges, des suisses, des canadiens, des américains, des anglais, des marocains, des allemands, des tunisiens… j’en passe 🙂
  • Les billets qui ont été le plus lu : le logo du html5, le petit chaperon rouge, hadopi & super crapule
  • et toujours zéro publicité, sauf un article sponso (sur le design) pour payer l’hébergement sur l’année 😀

Le concours

Et pour fêter ça, comme tous les ans, des petits cadeaux… et cette année, je vous propose à 3 d’entre vous de recevoir un tirage signé d’une de mes affiches publiées sur Jaffiche.fr (au choix!) ainsi qu’un exemplaire d’un livre (soit sur la typographie suisse, sur la typographie pour la presse ou soit sur le html5 pour les webdesigners).

Dernière minute : Julien du site d’impression sur toile Manzi.be offre au premier gagnant, le tirage de l’affiche de Jaffiche.fr… sur une toile ! C’est quand même super généreux de sa part ! merci 🙂

Pour participer,

C’est simple, racontez-moi votre meilleur (ou pire) souvenir en matière de graphisme dans un bon gros commentaire ci-dessous, je ferai un petit tri puis un tirage au sort parmi les sélectionnés pour élire 3 gagnants 🙂

N’oubliez pas de mettre un e-mail valide ! Vous avez une semaine ! Bonne chance ;-)

Geoffrey

[edit: et comme on me l’a demandé, si vous voulez me faire plaisir, il y a ceci et cela!]

[ edit2 : Encore merci Julien pour l’impression sur toile]




140 commentaires

  1. Le pire souvenir : 1er jour de stage dans l’une des plus grandes agence de design stratégique française. 1er boulot avec une stagiaire déjà la depuis 3 mois. Je lui dit  » la typo c’est une Helvetica »
    Regard interloquée…
     » c’est quoi Helvetica »

    … Les 3 mois de stage ont été long

  2. Joyeux Anniversaireeeeeeeeeeeee :mrgreen: !!
    Sinon pour la petite histoire c’est grâce à ton site que j’ai pu illustrer mes propos face au sujet : « qu’est ce que le graphisme ? » 😎
    Merci ! et continue !!

  3. Aller Jojo continue !

    Mon meilleur souvenir avec le graphisme c’est quand je me suis rendu compte que les images numériques avaient pour support du texte. Je remet le contexte, j’étais en Design graphique aux beaux-arts et en cours d’histoire du graphisme nous parlions de la culture chrétienne qui donne une grande importance à l’image.

    Quand la prof à dit « nous sommes dans l’ère des images, images numériques construite par du texte », j’ai eu des frissons et c’est la source de mon intérêt pour le Design d’interaction.

  4. Tout d’abord, joyeux anniversaire

    Mon pire souvenir ? Etant en freelance, j’ai eu à faire un site web pour un politicien régional. Je lui fait son site bien comme il faut et à il me dit : « Ah mais la police elle va pas là ! » Moi étonné, je lui demande pourquoi (j’avais mis une Helvetica qui allait très bien avec le reste du site). En fait il voulait la pire police qui puisse exister dans le monde du webdesign, la Comic Sans. Selon lui cela faisait plus jeune. 😥

    Cependant j’ai un agréable souvenir : à l’école d’ingénieur (formation dans l’informatique, très peu de rapport avec le monde du graphisme) notre prof de com’ nous a demandé de faire une affiche : n’est-ce pas sympa de faire du Photoshop en cours ?

  5. Un super anniversaire alors !

    mon meilleur souvenir avec le graphisme : en ecole d’archi quand une de mes procfs m’a demandé pourquoi je faisais des cartouches en bas de mes pages, à quoi ça servait, et ce que ça apportait, pourquoi je n’utilisais pas uniquement des lettres.
    Ce jour là j’ai eu une révélation pour la typographie, son dessin et son utilisation.

  6. Mon « pire » souvenir ?
    Faire l’UI/UX d’une application Android (WakeVoice) : Déçu dans un premier temps par la complexité de la gestion des interfaces dans Android, j’en ensuite été (très) limité par le savoir faire du développeur.
    Quelle frustration !

  7. Les bons souvenirs, c’est intime et pas très drôle (genre les compliments sur mon travail ou la découverte d’un designer).
    Les mauvais sont bien plus croustillants, mais ils sont tellement nombreux 🙂
    Je penche pour celui ci :
    aux Beaux Arts, j’avais basé tout mon travail de 2ème année sur la transparence. Des matières, des superpositions, de la lumière, tout ça…
    J’ai présenté ça à la section graphisme où je souhaitait entrer. Refusé. Motif : « Il n’y a rien à voir ! »
    J’ai fait mon apprentissage tout seul et je les emmerde.

  8. joyeux anniversaire!

    Alors mon pire souvenir? Je dirais il y a peu, un prof de « concept image » nous a montré sont travail et très franchement on a eu tous tres peur 😯 Si tu veux son travail en HTLM a juste 15 ans de retard. Autre pire souvenir, presqu’un classique, la tasse de thé sucré sur le macbook dans les touches 🙁 Et mon meilleur, sans doute mon premier stage où ma directement mis DA junior et un projet passionnant dans les mains mais qui n’était juste une simple idée. J’ai créer tout le concept et ma DC ma tellement soutenu que j’ai vraiment appris plein de choses en tant que DA :mrgreen:

  9. Félicitation pour ces 3 années !!!

    Je sais pas où tu trouves tout ces articles, qui souvent me surprennent !
    Mais, c’est toujours un plaisir pour moi que de voir ce ✖ À voir ✖ sur ma timeline Twitter ! 🙂

    Alors bonne et longue continuation !

    Et encore merci !

  10. Mon pire souvenir.. ?! ^^
    Aujourd’hui, après avoir passé des semaines sur la créa d’une home page sympa en tant que free, on me dit que finalement que l’on va « laisser tomber » parce que finalement un site Internet « c’est pas super important dans le fond ».. Et puis ton chèque aussi, on va le laisser tomber… Mais pour moi c’était ça « qui était super important dans le fond » non ? VDM.
    -> Finalement j’ai quand même négocié une partie du montant mais quand même !

  11. Joyeux anniversaire. Marrant de voir que je me souviens plus facilement du pire souvenir que du meilleur.
    Pour ma part, je venais de rejoindre un institut de recherche après 7 ans dans une boite privée. Un chercheur déboule dans mon bureau pour réaliser un poster avec son fichier déjà prêt. Je n’ai plus qu’à imprimer qu’il me dit. J’ouvre le fichier et là je manque de m’étrangler. Le poster au format A0 est archi rempli de texte avec la palette complète des polices de sa bécane, généreusement accompagné de toute la panoplie des gras, soulignés, italiques… et agrémenté d’images pixélisées. Évidemment quasiment pas un saut de ligne ou de paragraphe. Je ravale ma salive et dis tout simplement au chercheur que je ne peux pas faire ce poster en l’état, c’est illisible. Il me regarde interloqué et me dit « mais, un poster scientifique, c’est toujours comme ça ! ». J’ai appris depuis que les sessions posters dans les conférences scientifiques ce n’était pas une expo de graphisme mais un copié-collé d’un article au format A0. Néanmoins, depuis ce temps, je prends la peine de démontrer qu’on peut mettre beaucoup de choses tout en aidant le lecteur à ne pas avoir mal aux yeux.

  12. Je ne suis qu’un amateur passionné, du coup j’ai très peu eu l’occasion d’être fier de l’un de mes travaux en graphisme. Mon meilleur souvenir est très récent : j’ai terminé les faire parts et invitations de mariage pour ma soeur qui souhaitait un thème assez restrictif (le couple est obsédé par la musique, il souhaitait des invits qui fassent penser à des places de concert.) Au final, après quelques bonnes galères ils sont non seulement ravis mais les commentaires sont extrêmement positifs de la part de tous les invités.

    Bon anniv, keep up the good work !

  13. Joyeux anniversaire à ton blog !

    Mon pire souvenir a était, je pense, connu de tout débutant en graphiste print.

    Le contexte : Stagiaire dans une imprimerie qui développe une agence de communication dans ses locaux afin de proposer une offre globale créa + impression. La société décroche un énorme contrat avec un entreprise internationale dans le secteur de la santé (http://verathon.com/language/en-us/index.aspx). Il s’agit de la création (+ impression) de fiches produits destiné aux visiteurs médicales afin d’avoir un support graphique pour faciliter la vente.

    Le travail : Adapation de la charte graphique existante et mise en page des fiches produits. L’impression offset nécessite l’utilisation de la presse offset durant 2 jours qui bloque et repousse les travaux d’autres clients. Format très spécifique (donc découpe papier supplémentaire), papier à fort grammage, vernis sélectif, 300 000 exemplaires recto/verso.

    En gros, des milliers d’euros en jeu, des contrats juteux qui suivront très certainement par la suite et surtout mon premier gros boulot.

    Le problème : Hum… vous savez sous Xpress ou Indesign quand importer un logo dans un bloc et que vous raccourcissez un peu trop le bloc. Le logo est tronqué hein ! Bah voilà, je vous le donne en mille… Créa faite, BAT signé par une stagiaire assistant de comm’ de Verathon, impression faite, livraison au client. Bref boulot terminé de A à Z. Sauf que sous le logo, il y a une baseline. Baseline qui n’est donc pas apparu suite à mon erreur d’avoir trop fermer le bloc sur la hauteur….

    Résulat : Client pas content = client qui paye pas. Malgré le BAT signé, l’entreprise à exiger une réimpression en plus de faire un geste commerciale sur le prix.

    Résultat final : 20% de rabais, une réimpression aux frais de l’imprimerie. Le client n’est jamais revenu et très mauvaise pub.

    Comme disait Geoffrey : FAILPRINT!

    Pour mon meilleur souvenir je vais faire plus court, parce que c’est juste une anecdote qui fait plaisir. J’ai travaillé sur la conception d’un manuel de statistiques économique des pays émergents pour le compte des Nations Unis. Ce manuel à été mis entre les mains des plus grands dirigeant de la planète lors du sommet de Washington en janvier 2009. 😳

  14. Mon pire souvenir devoir intégrer le design de notre site web à partir d’un photoshop joli mais pensé pour du print…
    Amis designers, apprenez à connaître les plateformes sur lesquels nous travaillons ensemble 🙂

  15. Pire souvenir : avoir son disque dur qui plante et impossible de récupérer tous ces .psd qui me tenaient tant à coeur et sur lesquelles j’avais travaillé des heures et des heures. Toujours avoir des sauvegardes supplémentaires, toujours…

  16. Ah mais du coup j’ai oublié cette histoire de souvenir !

    Je dirais que le plus frais et le plus drôle – pire – dont je me souviens, c’est la tête que tu as fait lorsque tu as découvert le remake d’un site que tu avais par un autre « grand graphiste », un certain site-nnnn 😀

    J’en ris encore de ton air dépité, et pleure en me rappelant de la typo de la bannière.

    Monde cruel que celui du web design.

  17. Meilleur souvenir ?
    Je dirais en 1989, j’avais 7 ans à cette époque j adorai le dessin, je me debroullais pas mal pour un gosse de cette âge. Mais mon cœur était partagé entre le graphisme et les ordinateurs. A cette époque sur mon amstrad j’avais un logiciel qui me perlerais de créer des pixels afin dillustrer sur ordinateur mes dessins.
    Je m’en suis vite lasser, et j’ai longtemps espérer qu un jour nous puissions recreer tout ce que nous avions dans la tete et le mettre en version numérique.
    Aujourd hui je fais le métier que j’ai toujours voulu faire, et pour rien au monde je n’en changerai !

    Un très bon anniversaire à graphism.fr, un blog a qui je souhaite une longue vie !
    Et félicitation à toi Geofrey, continu comme ça !! 🙂

  18. @marroon: UNCTAD ftw. Bisous 🙂

    Mon pire souvenir, mais aussi meilleur dans un sens, la boite pour laquelle je bossais a décroché un gros contrat avec un opérateur de téléphonie mobile. La prestation concernait la boutique de jeux mobile. Pour l’habillage graphique et la mise en avant de chacun des jeux (environ 500), j’ai eu 15j pour mettre au point une charte de créa pour des bannières de format 200px * 50px… et la mettre en application 🙂
    Grosse pression, mais aussi grosse satisfaction du travail accompli !

  19. Pas mal pour les anecdotes c’est très mignon pour ça 🙂

    Je sais pas trop ce que je pourrais mettre comme histoire. Je réalise que je m’assume comme graphiste que depuis assez peu de temps.

    J’ai fait un BTS communication visuelle, 3 ans à bouffer du Xpress et de la typo en me sentant assez peu faite pour ce métier. La 3e année, miracle! Une prof invite un ami pour faire une intervention et parler de son métier. Le gars est graphiste freelance, autodidacte. Il parle 2h de son métier, à rêver de ne vivre que de faire des grafs dans la rue et à gerber sur tout ce qui est « commercial » et qui pourtant le faire vivre.

    Là en sortant on s’est regardé avec un de mes meilleurs potes, complètement écœurés. On s’est jurés de ne jamais faire ce genre de taff, finir aigris comme ça. Il a tenu parole de son côté. Moi j’ai tenté d’autres études, persuadée de ne jamais y revenir, à la création de logos, de plaquettes, etc.

    Qu’est ce qu’il s’est passé? ben des trucs qui marchent pas comme prévu, les bonnes rencontres, une envie qui (re)vient petit à petit, la découverte du web surtout tellement riche en opportunités, l’amour de la typo. J’ai vraiment l’impression de faire ce métier non plus par défaut comme je le croyais, ou parce que mes études m’y destinaient, mais par choix.
    Comme quoi rien n’est écrit! 😉

    (le pote en question a lui fini à Square Enix pour l’histoire 🙂 )

  20. Pompompom, c’est curieux, pour « ton » anniversaire c’est toi qui offre des cadeaux (:
    Attention, j’adore le concept soit dit en passant (;

    Je ne vais pas dire mon pire souvenir, mais bien un des plus embarrassant. En première année de BTS Com Visuelle un stage doit être effectué obligatoirement, après avoir pas mal galérer pour un dénicher un, je me retrouve dans une toute petite agence web toulousaine en compagnie de trois balourds (mais fort sympathique au demeurant !).
    Mon brief pour 1 mois ? Créer sur la grille et l’identité visuelle d’un site de… sex-toy. Gros benchmark + catalogues en tout genre à l’appui.
    Oh, c’est rien de bien méchant me dirai-vous. Sauf quand il faut présenter un beau rapport de stage devant un jury de 4 personnes pour l’examen final…

    Et mon meilleur souvenir en découle forcément en me rappelant leurs têtes quand ils l’ont ouvert (:

    Je te souhaite en tout cas une bonne continuation et fais-nous encore rêver de graphisme chaque jour que Saint Design fait !

  21. Mon pire souvenir de graphisme, c’est lorsque l’on m’a dit  » on te donne un graphisme et tu fais le site ». J’avais convenu cela car je suis « que » développeur et que je ne maitrise pas beaucoup le graphisme.

    J’ai récupéré uniquement une banniére et j’ai passé un peu de temps, à faire quelque chose qui ne me convenait pas !

  22. Félicitation pour tes 3 ans de Blog !

    Alors mon pire souvenir reste à l’époque ou j’étais en école d’art.
    C’était pour le cours d’infographie, nous avions un exercice à rendre et a montrer au prof sur son Mac qui était relié au projecteur et montré à tout les élèves ( prof sadique )…
    Bon j’avoue que j’ai tendance à nommer bizarrement mes fichiers mais là le devoir me saoulait complètement et quand c’est le cas je le fais savoir en nommant mon fichier d’une certaine manière.. qui était pour cette fois là  » qu’est ce qu’on branle ce soir ?  » évidement j’avais complètement oublié de renommer mon fichier et lorsque c’était mon tour de passer j’ai pu voir ma bourde en direct sur grand écrans et devant tout l’amphi ( fou rire dans la salle sauf de mon prof ! )
    évidement depuis se jour j’ai eu énormément de mal à avoir la moyenne en infographie… 😕

    bah je sais pas si ça rentre vraiment dans le graphisme proprement dit mais moi j’en ai garder des séquelles 😕

  23. Un de mes pires souvenirs:
    Un client qui en 5 minutes m’explique qu’il veut une interface B&W tout en couleur, qu’avec des lignes droites mais tout en courbe.

    En fait c’est maintenant un de mes meilleurs souvenirs.

  24. Tout d’abord Happy b-day pour un blog que je visite maintenant assez régulièrement pour la qualité du contenu que tu proposes 🙂

    Pour mon pire souvenir, je dirais un logo. Désireux d’avoir une image plus jeune, attractive, un client m’appelle. Moi, tout jeune travailleur, j’étais heureux de pouvoir faire un logo jeune étoutétout. alors je me lance, formes légères, polices léchées et à chaque feedback, « trop rond ! », « trop punchy »,… on redéfinit alors le projet, « un objet assez simple et sobre dans la réa ». On repart pour un tour, « plus carré », « moins de couleur »… arrivé à la forme ultime de la sobriété (carré gris, police noire) il m’appelle et là « c’est pas mal, j’aime bien, mais on pourrait partir sur un truc plus groovy avec du vert ? »

  25. Mon meilleur souvenir dans le graphisme, difficile à dire alors je vais parler de quelque chose qui est désormais loin derrière moi en remontant à mes débuts dans le graphisme.
    C’est quand j’ai compris l’intérêt d’utiliser des calques dans photoshop ! Finalement, il s’agit de quelque chose de simple mais ça a véritablement été un élément déclencheur dans mon processus de création graphique.

    Un excellent anniversaire à ton superbe blog, plein de trouvailles et d’originalités à travers des articles inédits et fascinants.

    Merci pour ton beau projet !

    Fréd

  26. Un de mes pire souvenir:

    Un client qui en moins de 5 minutes me dit qu’il veut une interface B&W tout en couleur, qu’avec des lignes droites mais tout en courbes.

    Le deuxième un client qui m’explique qu’il veut copier-coller la page d’un autre site concurrent sur son site…

  27. Un joyeux anti-anniversaire 😎 Je ne regrette vraiment pas d’avoir découvert ton site, ton blog, ta bonne humeur. Ça fait plaisir de voir quelqu’un s’investir autant dans sa passion. C’est peut-être ça mon meilleur « souvenir » concernant le graphisme : celui d’avoir découvert un métier à la fois intéressant et plaisant (mauvais clients mis à part XD ).

    Pour ce qui est du pire, c’est un classique. Je venais d’investir une belle somme à 4 chiffres dans un nouvel ordi surpuissant afin d’avoir une station de travail agréable et fluide. C’était le moment, car je commençais à travailler sur des projets lourds en 3D et vidéo, et les 2go de ram de mon vieux « transportable » faisaient grève devant l’effort…
    Un monstre ce nouvel ordi 😈 . Mais souvent, la grosse bête est vaincue par la petite. Dans mon cas : une tasse de thé renversée sur le bureau. Le liquide chaud qui s’étend sur toute la surface, trempe tout ce qui est papier, et fini à l’extrémité du bureau. La tour se trouve bien en dessous, donc en théorie, le thé coule juste à côté. Mais non. Mon thé est alpiniste. Vertical Limit, c’est lui. Il a coulé SOUS la surface du bureau, défiant la gravité, pour finalement se relâcher PILE AU DESSUS de l’ordinateur… La frayeur. Extinction d’urgence. On éponge tout l’intérieur, et on laisse sécher 24/48h. Il avait quoi, 1 ou 2 semaines à tout casser ?

    Les déboires matériels sont les pires, car on se sent tellement impuissant. Je pensais avoir vécu le pire avec mon disque dur principal qui m’a lâché le jour de mon anniversaire, emportant avec lui des dizaines et des dizaines de photographies en attente de sélection/traitement… La « révolution numérique », pwet pwet wé :p

  28. Mon pire souvenir : avoir envoyé en print des cartes de visite, cartons commerciaux, papier à entête ( la totale quoi ! ) avec pour numéro de tél. dans les coordonnées : 03 88 XX XX XX !
    Arghhhhhh

  29. Un jour, le responsable du service « communication » de ma boite m’a assuré qu’un .ai s’ouvrait UNIQUEMENT avec powerpoint 2007. Et qu’il ne l’avait pas donc il ne pourrait pas le faire. 🙂

  30. Ce matin même, un de mes mauvais souvenir :
    Appel client pour un taf en urgence, une créa sur le thème de la journée de la femme à faire partir avant 12h… je transpire un peu mais je me dit allez hop challenge ! je raccroche, commence ma créa, au bout de 5 min hop pu de connexion au net, je tourne en rond branche et rebranche la box… rien (je m’énerve sur le chat en passant comme si c’était lui qui avait joué avec les cables) au bout d’1/2 heure ca revient mais c’est ma fille de 7 mois qui se réveille (et ma femme parti au courses bien sur…). Une fois calmée j’avance et là « Ding ! » email, la créa ne partira que le soir finalement…

  31. Ce n’est pas vraiment une anecdote mais plutôt une réflexion que j’entends assez souvent de la part de clients :

    « De toute manière, ce que vous faites mon fils pourrait le faire c’est juste du copier-coller »

    Dans ce cas-là , j’ai très souvent envie de leur répondre:

    « Oui, demandez à votre fils de faire votre comm’ et votre site, comme ça vous pourrez lui crier dessus à loisir et en plus ça ne vous coûtera rien »
    😉

  32. Un jour j’ai dû défendre devant un client une charte graphique définie par mon supérieur, une charte immonde et horrible, après 2 heures de débats, ce supérieur arrive et démonte la charte en la faisant passé pour mienne… Le comble : il a fallu refaire une charte, je m’y suis collé et c’est le supérieur qui la présente au client. Réponse du client : vous savez jeune homme, on ne peux pas être doué partout, vous avez encore le temps de changer de voie…

  33. Mon meilleur souvenir de graphisme, c’est tout simplement mon premier contact avec Illustrator (5 à l’époque). Mon frère m’a fait découvrir ce logiciel et m’a expliqué les bases. Je suis resté 5 heures dessus, émerveillé comme un gamin qu’on emmène à Disneyland 🙂

  34. // OOOOUUUUUUAAAAAAAAAA,

    c’est sur le flex, un bon anniv à Graphism.fr et encore pleins d’articles hallucinants.

    Pour moi, se sera l’un des pires souvenir que je vais évoquer, c’est dans les début de graphiste Freelance, ou je ne savais pas trop comment procéder pour la facturation. J’ai fait la maquette sans demander de versement d’acompte, jusque là tout va bien. Je l’envoie au client, il est satisfait (PSD non écrasé). Une semaine passe, et pas de nouvelles du dit client. Deux semaines, trois semaine … résultat, deux mois plus tard, ma maquette était découpée, intégrée et en ligne. Et là, tout un tas de procédure à mettre en place pour faire payer le client. Ca c’est un souvenir qui est formateur, car l’erreur tu la fais une fois mais pas deux.

    Bonne continuation à toi l’ami 😉

  35. Joyeux anniversaire Geoffrey,

    mon meilleur pire souvenir, partagé dans une large mesure avec toi, c’est quand je me suis rendu compte que Roberval était un meme de… quelqu’un d’autre. Dur d’être original, sympa d’avoir une confirmation que d’autres travaillent dans la même direction, et pas de cahier de labo / dépôt de modèle pour entériner tout ça.

    Techniquement c’est plus du design que du graphisme, je suis à côté de la plaque…

    Amitiés pérennité !

  36. Mon pire souvenir du graphisme, c’est personnellement la naissance puis l’utilisation massive du comic sans ms. Y a t-il besoin de développer ?
    Joyeux anniversaire !

  37. mon meilleur souvenir c’est quand mon prof de graphisme m’a dit que mes travaux avait tendance a faire mal au yeux. j’ai compris que j’était un peu sadique 🙂

    le pire c’est un client exigeant qui m’appelle à 2h du matin le lendemain de la première réunion (alors que j’ai 3 semaines sur son projet) pour m’annoncer qu’il a une super idée de logo!!! 😡

  38. Etudiant en communication on fait régulièrement des compets et tout content de finaliser ma créa sur photoshop hop « Aplatir les calques » et on met insère tout dans le powerpoint

    Sauf que une fois que tout est aplati pour faire des modifications… il a fallu une nuit blanche

    Depuis je fais gaffe

  39. Mon meilleur souvenir, c’est quand j’ai lu un article sur les typos, et alors j’ai compris qu’en fait je ne pouvais pas me considerer comme Graphiste, c’est alors que j’ai mis fin à ma carrière. Maintenant je me suis remis à utiliser Ms Paint émuler sur mon MacPro 9 coeur. Ca marche bien.

  40. Mon meilleur souvenir, c’est quand j’ai lu un article sur les typos, et alors j’ai compris qu’en fait je ne pouvais pas me considérer comme Graphiste, c’est alors que j’ai mis fin à ma carrière. Maintenant je me suis remis à utiliser Ms Paint émulé sur mon MacPro 9 coeur. Ca marche bien.

  41. Mon pire souvenir… Ce qui me revient est forcément quelque chose de récent, l’empreinte laissée étant forcément… plus fraîche !
    Le voici donc : graphiste de profession, je remets un appel d’offre lors d’un RDV, en compagnie de mon boss, avec maquettes et proposition commerciale… et mon boss « flingue » mes maquettes sans prévenir, en une phrase : « Ouiiii, mais ce projet n’est pas abouti ». JUSTE À CAUSE D’UN VAGUE TRUC RESSENTI DU CLIENT.
    Que faire dans ces moments-là ? Tu prends ton mal en patience et tu SOU-RIS !! (et tu le flingues lui, en sortant de RDV)

  42. Joyeux anniversaire a graphism.fr 3 ans c’est un beau bébé 😉

    Meilleur souvenir de graphiste/designer c’est d’avoir été appelé pour une scénographie un beau matin, de réaliser un croquis immédiat, une maquette dans la foulée et après envoi du proto d’avoir en simple retour « bravo » Accompagné d’un bon de commande. Quand on est en contrat pro, et qu’en face c’est un DA d’une grande enseigne parisienne, ca fait chaud au coeur.

  43. Mon pire souvenir, un blog magnifique (vraiment) proposé par un presta pour ma boite ; Blog massacré par les contraintes propres à l’entreprise et les goûts miteux de mes supérieurs. Travail massacré, honte suprême.

  44. Trois ans déjà bon anniversaire!

    Mon pire souvenir freelance,

    Être en train de préparer sa voiture pour partir en vacances dans le sud pour pouvoir partir à 6h le lendemain et avoir un appel à 22 h 30 ce même soir du client pour dire qu’il faut modifier son dossier de presse pour l’impression le lendemain.
    Mon ordi est pas calé au fond du coffre? ha si..
    Great!

    Bonne journée. :mrgreen:

  45. Salut Geoffrey,

    J’ai découvert graphism.fr il y a peu, félicitations et bon anniversaire !

    Deux souvenirs parmi d’autres : le classique du patron qui me dit « J’ai montré le logo à ma fille (de 6 ans) et elle aime bien. »
    et, plus balèze : « Fais l’exé, on verra plus tard pour la créa »

    Bonne continuation !

  46. Pire souvenir de graphisme ? Alors en stage chez un des leaders de l’impression et trompé par ma légère dyslexie, un de mes visuels erronés affichant en gros plan un texte de l’annonceur inversant deux lettres sur le nom de la marque est sorti en home de son site, et resté live trois belles journées. #fail.

  47. Bon annif 🙂
    Le graphisme n’est pas mon domaine de prédilection, mais je suis toujours avec intérêt quelques blogs là dessus dont le tien (faut bien se tenir au courant non ?).
    Du coup pas vraiment d’anecdote à raconter. Ah si quand même une 🙂
    Il y a quelques années dans ma boite un stagiaire qui voulait se lancer dans des études de webdesign, me sort en voyant intégrer une maquette « je suis pas fan de la police, j’aurais mis autre chose ». Déjà le terme « typo » lui parlait pas trop, bref. Mais surtout il voulait remplacer de l’Helvetica, par le sublime « Comic Sans ». Je suis resté un peu sur le cul, sachant qu’il avait quand même des connaissances en graphisme. 😐

  48. Mon meilleur souvenir (pour l’instant), est d’avoir fait mon stage dans une agence de graphisme qui ne connaissait pas Dafont… Même juste de nom. J’ai trouvé ça relativement bizarre non ?

  49. Félicitation !

    Mon pire souvenir dans ma courte carrière c’est le phénomène qu’était ma prof de créa en MANAA. Entre les pannes de scooter, les embouteillages, la machine à laver qui lache, la femme de ménage qui ne vient jamais, elle avait toujours une bonne excuse pour être méga en retard, voire ne pas venir.
    Elle a fini par partir en congé maladie indéterminé en gardant certains de nos travaux plastiques (exemplaires uniques que l’ont ne reverra jamais!!!!).

  50. Mon pire souvenir de graphisme : Une refonte de site, j’avais travaillé des jours sur la maquette pour obtenir un site simple, ergonomique et au graphisme épuré. Ma boss m’a tout fait changé et ça s’est transformé en pages immonde avec des kilomètres de textes et des couleurs atroces… En voyant le résultat final fait par les développeurs j’ai simplement dit en réunion « On dirait du graphisme marque repère…vous auriez du faire un skyblog ça aurait été plus vite… »

    Et mon meilleur souvenir c’est quand j’ai vu ma toute première maquette d’appli iPhone développée. J’étais comme un gamin quand j’ai découvert que tous mes dessins étaient devenu « une appli qui marche pour de vrai »

  51. Mon pire moment ?

    Le jour ou je t’ai découvert, que j’ai lu ton article, et que je me suis rendu compte que je ne pourrais jamais gagner 500 000€ avec ton superbe script !

    Bon anniversaire ! Live long and prosper !
    En même temps, quand on s’appelle Geoffrey, on est bon ! 🙂

  52. Mon pire souvenir de graphisme : Une refonte de site, j’avais travaillé des jours sur la maquette pour obtenir un site simple, ergonomique et au graphisme épuré. Ma boss m’a tout fait changé et ça s’est transformé en pages immonde avec des kilomètres de textes et des couleurs atroces… En voyant le résultat final fait par les développeurs j’ai simplement dit en réunion « On dirait du graphisme marque repère…vous auriez du faire un skyblog ça aurait été plus vite »

    Et mon meilleur souvenir c’est quand j’ai vu ma toute première maquette d’appli iPhone développée. J’étais comme un gamin quand j’ai découvert que tous mes dessins étaient devenu « une appli qui marche pour de vrai »

  53. Félicitations Geoffrey. Je ne suis pas Graphism depuis 3 ans, mais ça fait un bout de temps que je le consulte régulièrement.

    Pour la petite anecdote, Je suis passionnée par tout ce qui est lié au Graphisme : illustration, design, street art, l’art en général, … j’ai même ouvert un blog qui parle du graphisme sur les t-shirts (cf http://www.grafitee.fr) mais je suis incapable de dessiner quoi que ce soit :(.

    C’est surement pour ça que je suis autant fan de ce genre de site c’est que pour moi chaque réalisation est une prouesse.

  54. Tout d’abord, bon anniversaire à Graphism.fr, que je lis tous les jours avec grand plaisir et beaucoup d’intérêt…

    Mon pire souvenir, qui me fais bien sourire maintenant avec le recul mais à l’époque (les 80’s) cela ne m’a pas fait rigoler du tout !
    Je travaillais alors dans un studio de création parisien et nous avions planché sur le projet d’un premier catalogue pour un fabricant de meubles « design » installé dans le sentier.
    Le jour de la présentation du projet (maquettes, budget de fabrication, etc…) les deux associés surpris par le budget d’impression cherche une solution pour réduire les coûts… S’engage une conversation sur les différents possibles et soudain l’un des deux se lève et nous assène, comme une tirade extraite de « La Vérité si je mens » :
    – « Ce catalogue, on ne pourrait pas l’imprimer en deux couleurs ?… en rouge et blanc par exemple… comme Malboro !!! ».

    Graphisme.fr, c’est en noir et blanc et c’est très bien comme ça !

    Bonne continuation à toi 🙄

  55. Allez, à mon tour !

    – Mon meilleur souvenir en graphisme, il se renouvelle chaque année, très sincèrement, sans aucune hypocrisie : ce sont les 3 premières heures durant lesquelles je montre à mes étudiant de master les possibilités d’Illustrator et que je vois leurs yeux ébahis devant certains travaux (pas de moi). Et ça c’est un moment inoubliable chaque fois.

    – Je n’ai pas vraiment de pire souvenir, mais plutôt des petits fails perso, par exemple la semaine dernière, j’épluchais 15000 typos pour trouver la bonne pour un logo, et pendant ce temps à côté de moi, ma femme faisait ses cartes de voeux pour la fête des grands-mères avec des phrases en Comic Sans. Ce fut pour moi un grand moment de solitude.

    Excellent anniversaire à Graphism.fr et longue vie !

  56. YEAAAHH !! Des cadeaux !!
    Sinon, mon meilleur souvenir avec le graphisme, c’est, sans vouloir influencer ton choix, ce blog: since plus de deux ans, ça remplit ma tête de belles images ! Ayant 15 ans, j’ai pas encore assez vécu pour avoir quelconque souvenir en lien avec le graphisme 😉

  57. Salut,

    Félicitations pour les 3 ans. 🙂

    En ce qui me concerne, mon meilleur souvenir a été la publication de mon cours sur Photoshop sur le Site du zéro (www.siteduzero.com).

    Mon pire souvenir ? J’ai réalisé la charte graphique pour un site d’un restaurant japonais. Ils étaient contents. Un mois plus tard, je vais sur le site : tout a changé, et surtout… tout est super laid. J’appelle et demande des explications. « Ah, oui, nous aussi on trouve ça laid. Mais comme on voulait du Flash, on préfère garder ça… ». VDM, c’est ça qu’on dit ? 😀

    Tchaw ! 🙂

  58. « Le premier jour de stage dans une célèbre agence Parisienne particulièrement active dans le graphisme Print et l’identité visuelle, dont je tairais le nom. étaient alors présent deux des 3 collaborateurs. les locaux sont petits, et les parois sont fines. J’ai besoin d’aller aux toilettes. J’ai une gène car il s’agit de la grosse commission. Comme une précaution, j’applique naïvement un peu de papier au fond pour pas que ça fasse trop de bruit.

    Une fois mon affaire terminée, je sors tout gêné en demandant si ils ont de quoi déboucher les WC… Je les avais bouchées!

    True story. »

  59. A l’époque ou j’étais encore étudiante en webdesign, j’ai eu dans ma promo un surdoué de l’AS3 qui nous a fait découvrir la réalité augmentée bien avant que ça ne devienne la grande mode. J’ai donc dévellopé en binôme avec un camarade un jeu de tir au canard en réalité augmentée, durant toute une semaine de programmation, d’animation Flash et de construction de stand de tir en carton. Finalement, après de nombreux plantage, j’ai enfin dompté le code, tiré sur le marqueur avec mon fusil à pompe en plastique et fait exploser mon premier canard dans un fracas de dynamite et de tripes !!!
    O joie, ô victoire, il n’y a pas de mots pour décrire cela, ils auraient du envoyer un poète !

    Ahlala, Joyeux anniversaire !! Puisse-tu encore et encore dénicher les perles et les avant-gardes du multimedia et de l’art numérique, et nous les faire partager !

  60. Tout d’abord, Joyeux anniversaire ! Déjà 3 ans, dont 2 de lecture hebdomadaire environ je pense ! :mrgreen: (découvert complètement par hasard, parmis les liens du blog de ton frère !)

    Mon meilleur souvenir en matière de graphisme:
    – La découverte du module qui permet de remplacer du contenu dans un cadre de sélection dans photoshop, en fonction du reste de l’image ! C’est encore un truc qui me m’épate, même un an après, pour moi ça reste magique ! 😯

    Longue vie au petit jeune en tout cas ! 😉

  61. Salut Geoffrey 😉 !
    Je t’ai découvert sur Twitter avec tes excellent Tweets. J’ai vraiment apprécié quand tu a répondu à mon mail où je te questionnait sur ton métier ! Continu ainsi 😆 !

    Eliott (ou @eliobou)

  62. Waou c est génial ca merci beaucoup pour ces cadeaux et bon anniversaire bien sur 🙂
    En tout cas le concours est sympa et ‘est rigolo de lire toutes ces anecdotes!!
    Bonne chance aux participants

    Meilleur ou pire je sais pas trop comment le classer, car maintenant j’en rigole ^^
    Donc j’étais stagiaire en agence, on bossait sur une e-boutique et 1h avant la fin de la longue journée (car cette journée était deja chiante) le patron arrive et nous dit que les soldes commencent a paris le lendemain. Au final on c’est retrouvé a 2 a devoir rentrée ~200 produits: détourage des photos, mise en ligne du produit, création des descriptions, création des méta et enfin fallait mettre les prix soldés sur le reste de la boutique ^^

  63. Joyeux anniversaire à graphism.fr un super blog sur lequel je passe lire quasiment tous les jours.
    Un très bon souvenir concernant le graphisme ? C’est lorsque, il y a maintenant quelques mois, un condensé de graphisme s’est invité un vendredi sur OWNI.fr et n’a cessé de revenir chaque semaine !
    Je te souhaite une excellente continuation et j’espèce que graphism.fr et jaffiche.fr vont encore continuer de fonctionner longtemps !

  64. Premier contact avec le monde visuel, nouvelle formation en un espèce de mélange d’informatique et de graphisme. Nouvelle formation pas au point comprenant des non-cours de graphisme. Nous jouions à mariokart après avoir réalisé en 3h le travail d’un mois.
    Après 6 mois de non-formation, lors d’un dialogue élèves / professeur ce dernier nous dit (texto) « ouais mais le graphisme, c’est pas quelque chose qui peut vraiment s’enseigner ».
    3 ans après j’avais mon papier et ai recommencé une vraie école d’art numérique.

  65. Cela fait bientôt deux ans que j’ai découvert Graphism.fr et je dois bien admettre que je suis devenu addict 😉

    So Happy Birthday to graphism.fr ❗ ❗

    Ah et pour le pire souvenir ahum sans aucun doute un visuel non enregistré après 8h d’affilées à bosser dessus 😀 #Boulet

  66. C’est quand j’ai lancé paint et que j’ai essayer de dessiner un peux…quand j’ai vu le résultat…

    Je lis les nouveaux articles dès qu’ils sortent, bonne continuation 😀

  67. À mes tout début dans une grosse agence (il y a pfffioou …) avoir contre-collé toute une série de maquettes pour une campagne de pub en appel d’offre avec de la colle repositionnable.
    Lors de la présentation, je vous laisse deviner la suite… 🙁

    Happy B.
    😎

    B#

  68. Happy B ! Congrats!

    Graphism.fr C’est toujours un succès! 😆 (Petit Clin d’Oeil à Oncle Bens,vous l’aurez compris)

    Bon alors meilleur souvenir en terme de graphisme c’est quand un ami virtuel a cru en mon projet et m’a offert mon premier visuel, j’ai été ému aux larmes, c’était concrétiser en image un rêve croire que finalement les étoiles existent après des mois d’attente et de solitude et être touché par la grâce du graphisme en se disant que tout est possible …enfin! 😎

  69. Il y a bien longtemps, je devais faire une affiche (travail non rémunéré…) pour une compagnie de théâtre. La photographe m’envoie les photos qu’on m’a demandé d’utiliser pour l’affiche. Mes affiches doivent être en 40×60, je reçois… des timbre-postes en 72 dpi. Je renvoie un mail gentil expliquant qu’il va me falloir des images avec une meilleure définition. Je reçois des images aux bonnes dimensions, toujours en 72 dpi. Je renvoie un mail (toujours gentil) expliquant que c’est la définition qu’il faut ajuster, pas seulement les dimensions…
    La photographe répond : je travaille avec des graphistes depuis des années, ils n’ont jamais eu aucun problème avec ça.
    Puis je reçois un texto (!!) m’expliquant que je ne suis pas professionnelle.

    Inutile de dire que ma réponse a été un peu moins gentille (et je lui ai rappelé, au passage, que la vitre d’un scanner se nettoyait. Mais bon, apparemment, c’était elle la « professionnelle »).
    Rien que d’en parler… ça m’énerve !

  70. joyeux!

    Alors que je suis contrains de faire une série de trois brochures à contre-cœur, convaincu de la médiocrité des contraintes exigé par nos mandataires. Mon prof survolant mon travail, habitué à mon audace habituel et déçu de ma retenue, me propose d’innover par un roman-photo. UN ROMAN-PHOTO! Véridique…

  71. Merci pour ce blog, ces découvertes quotidiennes et son contenu varié et de qualité.

    Mon pire souvenir lié au graphisme c’est le fait de découvrir qu’un de mes profs de graphisme, assez pénible au niveau des concepts, a réalisé cet audacieux « logo » avec une typographie de bon goût : http://www.aladent.ch/index2.html

    J’espère seulement que le nom de la boîte n’est pas de lui.

    Bonne continuation à graphism.fr !

  72. 😈 Merci tout d’abord pour cet emoticone fameux.
    On se sent tout de suite mieux.

    Pire souvenir :
    Un grand moment de solitude en voyant que toute la com d’une boite où j’allais bosser était en comic-sans (sic !).

    Meilleur souvenir :
    Tout simplement quand mon boss (récalcitrant à l’époque au vectoriel) a regardé une de mes créas et a aimé.

    Bonne continuation à toi.

  73. Hey, bon annif’ le site !

    De mon coté, mon souvenir le plus mémorable ce fût à l’entretient pour mon premier stage en agence de communication.
    La maître de stage m’a démonté le travail de graphiste : « les clients sont chiants, on fait de la ouverture de charcuterie à 95%, mais si t’es partant on te prend ! ».
    Et bien j’ai signé quand même ; et j’en ris encore.

  74. Moi, mon les truc qui me fond chier, c’est quand les clients qui se ramènent et disent, « oui, au final rien ne nous plait, on garde notre ancien logo, il y a plein de gens qui le connaisse! » 😮

    Happy birthday !

  75. Petite anecdote :

    Dixieme jour de stage dans une super agence dans ma ville, cela fait 2 jour que je bosse a fond pour un client qui voulait publié un journal sur la bio-diversité et le tri colectif.
    Après moultes et moultes recherches j’envoi enfin ma maquette plus niquel que jamais…
    Le client se dit satisfait, juste une chose cloche.
    La typographie.
    Il me demande de remplacer tout mes texte en Comic sans ms.
    « C’est plus joyeux, c’est dynamique… »
    Oui mais c’est moche.
    Le client à toujours le dernier mot. Et moi, j’ai honte !

    Super blog en tout cas, petite visite quotidienne toujours intéressante ! Pouce en l’air !
    Merci.

  76. Oo
    Je pensais pas qu’il y aurait autant de commentaires !!

    En ce qui me concerne, j’ai été ravi que tu publies cet article que tu as superbement illustré sur Ian McQue (et t’es super bien référencé 🙂 https://graphism.fr/ian-mcque-le-peintre-du-futur comme je te l’avais suggéré. Ce sera ma modeste contribution à ton superbe blog… et merci pour tes articles quotidiens, qui donnent de la vie à la typo et de la proximité au street-art. Bonne continuation 😉

  77. Mon pire souvenir ?
    Ayant fait des études d’art (bac pas plus) mais travaillant maintenant dans le médical, j’ai quand même quelques notions et une curiosité qui ont été très malmenées quand les cours de cancérologie que je suivais étaient écrit en Comic sans MS…

  78. Marrant de lire tous les commentaire !

    Mon souvenir est le meilleur et le pire à la fois!
    Je suis étudiante en graphisme et notre école participait au concours d’affiches pour le mois du graphisme d’Echirolles.
    Les profs posent les affiches au sol et délibèrent devant tous les élèves. J’ai été reprise ! Youhou, j’avais envie de sauter de joie mais devant les élèves non repris, c’était pas une bonne idée ^^

    Ps : Bon anniversaire !

  79. Bon anniversaire l’ami ! 🙂

    Mon meilleur souvenir professionnel dans le graphisme date de récemment : quand j’ai découvert qu’en m’ouvrant davantage aux autres (et aux bonnes personnes, clients compris), je devenais meilleure.

    Et ce n’est pas près de s’arrêter, apparemment.

  80. Bon anniversaire G&I

    Mon premier souvenir de graphisme : la tortue en logo sur mon CPC.
    Après un après-midi entier j’étais très fier de mon dessin réalisé avec des instruction logo (avance de 5 pix, rotation de 45°, levecrayon, baissecrayon).
    Mais je ne savais pas sauver l’image.
    J’ai laissé allumé l’ordi toute la nuit jusqu’au lendemain soir.
    C’est la mort dans l’âme que j’ai du éteindre pour jouer à Arkanoïd.

  81. Je crois que MON MEILLEUR SOUVENIR graphique fut ma première rencontre avec la pomme Pink Lady! (ce n’est pas une pub)
    Le petit sticker de la fameuse pomme est tellement réussi… simple, joyeux, ludique et communicant!
    Le sticker en forme de bulle dans laquelle est repris un coeur stylisé: J’aime pink Lady! Un coeur en forme de pomme ou l’inverse!
    Rose évidemment… Une pomme/ un sticker… je suis tellement déçu quand je n’ai pas mon sticker! Parfois je vais dans les rayons juste pour en piquer … et puis j’en colle à peu près partout où je vais!
    C’est que non seulement j’aime le graphisme, logo, concept mais j’adore la pomme aussi!!!! >>http://www.acommeandre.com/wp-content/uploads/2009/10/logo-Pink.png

    SINON MON PIRE SOUVENIR graphique fut de vouloir faire une impression taille réelle figurant un arrêt de bus agrémenté d’un projet à moi pour ma présentation de diplôme! Je me suis retrouvé à faire de la retouche photo sur un document de 4m sur 3m. Dans le stress de mon diplôme approchant!!!…
    …J’ai finalement dû opté pour une version projeté de la présentation 🙂 …Puis un appareil électrique de ma compo a fait disjoncter la salle la veille du diplôme (je passais le premier vers 9h!)… J’ai cru mourir!!! (j’ai réussi à trouver une solution et ai eu mon diplôme!) 😉

    Toujours aimé ton blog mec continue ainsi tu es en passes de t’envoler!

  82. Ma meilleure expérience, c’était la première agence dans laquelle j’ai travaillé, du potentiel, une équipe sympa… dommage que le patron soit partie avec la caisse.

    La pire est une grosse organisation d’évènementiel où j’avais à charge le timing, et toute la partie vidéo projetée sur écran géant, un travail qui m’autorisait à peine un mois de travail… Plusieurs soirée à passer à travailler, dont une à bosser jusqu’à 7h heure du matin, pour reprendre à 10h du matin. Le résultat ? Des insinuations comme quoi si je mettais autant de temps, c’est dû à une mauvaise organisation, et le stress de la dirigeante qui n’avait même pas pris le temps de voir avant le texte qu’elle devait lire sur scène… grosse migraine.

  83. YOUHOUUUUUUUUUU joyeux anniversaire petit blog devenu grand :))))
    Je te souhaite encore 3 années pleines de rencontres, de festivals, d’affiches, de design, et de bonheur 🙂
    Et un souvenir marquant lié au graphisme? Hum me rendre compte que la typo que j’affectionnait plus jeune, à savoir la Papyrus, est assez décriée 🙂
    Et avoir l’illumination concernant la Comic Sans 🙂

  84. Mon plus mauvais souvenir c’est: d’avoir retoucher les imperfection d’une photo, j’enregistrai la photo et les imperfection (les même de bases) revenaient a chaque fois… car j’enregistrai tout le temps en format jpg…
    Maintenant je jure par les TIFF, PSD, PNG!

  85. Salut et bon anniversaire à ton blog dont je me délecte chaque jour.

    Mon pire souvenir, en tous cas celui pour lequel j’ai eu le plus envie de mettre des claques:

    Création d’un logo pour un client-ami, qui lors de la présentation, vient accompagné d’un « trou-du-cul-prof-de-dessin-mais-qui-sait-aussi-tout-sur-la-création-d-un-logo », qui lorsqu’il découvre mon logo, commence à ma faire un cours particulier sur le fait que tout le monde sait qu’on logo doit comporter une, trois ou cinq couleurs (le mien en avait deux) et que c’est vraiment là une erreur de débutant que j’ai faite.

    Heureusement, le client-ami était plus ami que client et j’ai pu imposer mon logo en démontant l’énergumène.

    Continue au moins 3 ans!

  86. Salut geoffrey,

    je ne suis pas graphiste de formation mais chercheur dans les TIC, cependant mon meilleur souvenir de graphisme est le premier poster que j’ai du faire pour une session, j’étais fier de moi, un bel A0 bien présenté. Ce qui est amusant c’est qu’il est également lié à mon pire souvenir (qui est le même que Maé #16), à cette même session je suis arrivé avec le _seul_ poster A0, les autres avaient imprimé leur poster sur 4 ou 5 feuilles A4 sans couleurs et bourré de texte. *facepalm*

  87. Joyeux anniversaire à Graphism.fr !
    Pour ma part plein de souvenirs en rapport avec le graphisme… Mais le plus marrant étant une amie, lorsque j’étais plus jeune, qui s’était étonnée de ne jamais nous voir, moi (infographiste) et mon meilleur pote (imprimeur à l’imprimerie des timbres en Dordogne) sur le marché les mercredis matins. Voyant notre mine déconfite elle s’était expliquée de la sorte : « Ben oui c’est étrange quand même pour des primeurs ! »… « Je suis imprimeur » était devenu pour elle « Je suis un primeur » ! On en rigole encore plus de 10 ans après, parce qu’on y a effectivement été entre temps sur le marché… du travail !

  88. J’en étais sur que j’avais oublié un truc hier… Bon anniversaire du blog en retard (Oui j’aurais du me méfier du statut 🙂 )

  89. Bon ben moi je ne suis ni graphiste ni webdesigner et les polices, avec ou sans comiques (rhôoo…), ce n’est pas vraiment ma tasse de T.
    Donc je me contenterai de te souhaiter un bon anniv’ pour ces trois ans !
    Mais bon, ça ne m’ empêchera pas de troller un peu… 😯
    Un de mes meilleurs souvenirs : ado, quand on m’a offert mon 1er appareil photo et que j’ai pris conscience qu’une image, à elle seule, pouvait dire beaucoup plus que des milliers de mots….

    Longue vie à ce blog !

  90. Tout d’abord joyeux anniversaire à graphism.fr !!!

    Ensuite bonjour, pour ma part je ne suis pas encore lancé dans la vie active du graphisme, encore quelques années.

    Donc le plus mauvais souvenir jusqu’à présent c’est pour un rendu en cours de volume, faute de temps (hum hum) j’ai passé une nuit blanche à travailler sur un sujet à l’encre de chine. le travail finit vers 7h du matin je met mon volume dans un sac plastique pour le transporter et le place en sécurité. Pas tant que sa puisque en me retournant, ma main bouscule ma planche à roulette (freebord mais c’est mieux planche à roulette) ^^ et PAF … Il me restait deux heure pour dormir qui se sont écoulées à recoller les morceaux !

    Bonne fin de semaine à tous et bonne continuation 😉

    +1 pour graphism.fr et son auteur 🙂

  91. Joyeux anniversaire à ce blog que je suis régulièrement avec toujours autant d’intérêt!

    Pour ma petite histoire (mon pire souvenir en tant que designer d’interface), elle s’est déroulée dans le contexte d’une refonte complète de site avec le client : ergonomie, graphisme… . Le projet se déroule comme des roulettes, les clients font les bons choix, etc, et vient la phase de développement avec un prestataire qu’ils avaient choisi. Je « check » le travail d’intégration pour voir si ma charte graphique avait été respectée, et là surprise: les couleurs ont été modifiées, les tailles des éléments ont changés… Je demande à l’intégrateur/développeur le pourquoi de ces changements et il me réponds « Je trouvais ça plus joli! » :/

    Résultat, le projet n’est pas montrable dans mon portfolio car l’intégrateur n’a rien voulu entendre, et le client ne voyait pas la différence. Dur!

  92. Mon pire souvenir alors !

    _ Tiens il faudrait une maquette graphique pour le site web d’un client. Il fait de la tôle, j’ai pas d’image, et on a aucun budget, le graphisme n’a pas été vendu, mais il en faut un pour cette après-midi.
    _ Je sens l’inspiration…

  93. Bon anniversaire !

    Des mauvais souvenirs on en a tous ! Ils sont presque quotidiens !

    « – les boutons, pour qu’on voit bien que c’est des boutons vous pourriez mettre « clic » ou « go » dessus ?

    – Et sur mes affiches je mets « affiche », mes logos je mets « logo » … ? »

  94. Un très bon souvenir, voir dans un reportage dans un JT des images d’une foule aux Champs-Elysées portant des affiches pour plusieurs candidats aux présidentielles de 2007 que j’avais réalisée, et réaliser que parmi 4 ou 5 affiches visibles à l’écran la mienne se détachait….

  95. Un très bon souvenir, voir dans un reportage dans un JT des images d’une foule aux Champs-Elysées portant des affiches pour plusieurs candidats aux présidentielles de 2007 dont une que j’avais réalisée, et réaliser que parmi 4 ou 5 affiches visibles à l’écran la mienne se détachait….

  96. Un très grand anniversaire !
    Je suis le blog depuis pas mal de temps … et c’est clairement un des meilleur dans sa catégorie ! Continue sur cette voie ^^

    Pour le meilleur souvenir … clairement la vue de la première impression/utilisation d’un de mes logos pour un client … le début de la gloire ? 😀

  97. Bonjour Graphism.fr et son maître Geoffrey,

    Un bon anniversaire de ma part.
    Je trouve ton blog vraiment très bien construit, qui se démarque bien de ceux de tes confrères avec un contenu intéressant me faisant souvent sourire.
    Bref, il regroupe tout ce que j’aime sur le net et petit à petit est devenu un blog que je visite régulièrement (il y en a peu :p ). Julie n’est donc pas responsable de toutes les visites venant de cet IP 🙂
    J’ai aussi suivi par son intermédiaire et via tes billets tes nombreux projets. Chapeau bas. Si un jour le graphisme n’est plus porteur (improbable), tu pourras toujours te reconvertir dans le time management 🙂 .

    Félicitation pour ta jolie réussite et d’être parvenu à vivre de ce qu’il te plaît.

    A un de ces quatre peut-être.

    Jonathan

  98. @Jonathan: Sincèrement ravi de te lire par ici et très touché par tes mots, j’essaye en effet, de faire de mon mieux côté contenu pour apporter, non pas « LA vision du graphisme / design « , mais « ma vision », c’est plus personnel 🙂

    Tu m’a beaucoup fait rire avec le time management, il faudrait qu’on en discute, il parait que tu es pas mal non plus dans ton genre 😀

    Au plaisir de te revoir un de ces jours,

    Geoffrey

  99. Et bien, très bon anniversaire,
    Je te souhaite autant voire plus de réussite et de contenu pertinent pour la décennie à venir (minimum)… et surtout merci pour le travail, et la qualité induite par ton blog, merci pour le contenu, la pertinence… ya du boulot, ça se voit… et du coup, ça mérite un très bon anniversaire!!!

    et pour le souvenir… assez récent, en fait…
    avec une stagiaire, qui semblait plutôt motivé, et qui demande un truc ultra précis sur indesign… donc du coup, on câle un temps de démo… et au bout d’un moment (je crois pas avoir été si long), j’ai senti comme un blanc à côté de moi… je me suis retourné, et plutôt que regarder ce que je lui montrais, elle écrivait un sms à je sais pas qui…
    j’ai entrevu le vide abyssale qui nous séparait… ça m’a grave calmé… 😯

  100. Une petite histoire récente :
    Travaillant en freelance, un ami me parle de la boîte dans laquelle il bosse (genre technico-batiment trucmuche) qui veut refaire sa plaquette, et qu’il aimerait bien éviter un truc chiant, donc que je m’en occupe. Un concours est organisé à partir d’un brief, je fais une proposition en réorganisant les infos et en donnant une bonne touche graphique, ça plaît.

    Je reçois un 2e brief, qui reprend bien 75% des trucs que j’ai transformé/recréé, et comprend qu’il est aussi transmis aux potentiels concurrents. Charmant.

    Je fais ma seconde proposition, sans grande conviction mais sérieusement, et vais au rendez-vous de présentation.
    Là, la chargée de com me dit qu’elle adore ce que je fais (ouais, super, au point de le faire partager aux concurrents…), que mon travail lui plaît, mais qu’il manque « 2h de travail ». WTF ?

    Et elle de me répondre qu’encore un peu de travail ça sera parfait, elle me montre même la proposition de l’autre graphiste en lice (honnêtement, propre mais plate), et qu’elle trouve que mon travail n’est pas assez conventionnel.
    J’ai dit que c’était le meilleur compliment qu’elle pouvait me faire, et que donc notre collaboration allait donc s’arrêter là (et là je l’ai scotchée, hin hin hin).

    PS: elle m’a rattrapé à la sortie, pour me demander sinon si je pouvais m’occuper de l’impression de toiles numériques de « créations artistiques en powerpoint ». Véridique.

  101. Alors moi mon pire souvenir c’est pas moi qui l’ai vécu mais un pote (dit « Le Roi de de la Boulette »).
    Nous bossions comme bénévoles sur un festival de science-fiction.
    Il se trouve que mon pote en tant que runner part chercher un invité à la gare.
    Il l’intercepte à la sortie du train, lui demande si il a fait bon voyage, etc.
    L’invité lui dit : « Le festival se passe bien ? ».
    Mon pote : « Oui Oui ».
    L’invité : « Le visuel de l’affiche de cette année vous plaît ».
    Mon pote : « Bof ! »
    L’invité : « C’est moi qui l’ai dessiné, dommage ».
    Silence.
    Mon pote, pour combler le vide : « Enfin, je suis pas fan fan de votre style, ça fait un peu trop Métal Hurlant ».
    L’invité : « Normal, j’en suis l’un des fondateurs… »
    ReSic!

    PS. J’ai caché le nom de mon pote, je voudrais pas le mettre dans l’embarras. 🙂

  102. Bon anniversaire.

    Souvenir :
    récupération d’un site développé par Carré noir.
    Code à chier avec des images pour caler les largeurs des cellules de tableau.
    Des scripts qui bugs ou ne pointent vers rien.
    Je clean et je redessine….

  103. Bon aniv et longue vie a ce blog.

    Alors, alors , un de mes pires souvenirs, mais un des plus marrants :
    Il y a longtemps, alors que je bossais sur une pochette de disque , le groupe passe me voir, histoire de discuter , et de savoir ou j’en suis .J’ai pas mal de propals pour eux , on discute , on re-discute …Et pendant la discussion, eux , s’enfument comme des fenecs et sont de moins en moins clairs. Un peu saoulé car je perd mon temps, je refais defiler les propals , et là … le guitariste me fait :
     » hmmmmmmm LA LA !!! c’est bon , c’est ca , on l’a ! »
    moi :  » heu … mon fond d’ecran la ? t’es sure ? »

  104. Bon anniversaire à ce blog qui m’accompagne peut être un peu trop souvent 😉

    Le pire souvenir c’est mon tout premier client je crois : après moultes heures de travail sur une proposition acceptée, je donne son affiche à la dir com de la boite avec la larme à l’œil et c’est là qu’elle me regarde très fière et tout sourire avant de me dit que « son fils qui a quinze ans dessine très bien et qu’il à déjà fait l’affiche la semaine dernière. Bon forcément je vous paie pas hein »…oui un dragon avec une guitare à fait la promotion d’un festival de musique dans le sud de la France 😀

    j’ai bien commencé ma carrière moi 😆

  105. Déjà 3 ans !! Dire que je venais voir le billet d’ouverture il y a quelques temps à peine… Déjà !

    Mes souvenirs les plus désopilants en matière de graphisme ont toujours tourné autour du client, comme le client qui souhaite « rajeunir » son site en mettant la typo interdite (vous savez, celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom) ou cette très grande agence de comm’ qui nous demande un effet « pola » (très à la mode). Palette de couleurs ? Aplat de violet et dégradé de gris.

    Bravo jo et bonne chance pour les années suivantes ! 🙂

  106. Bon anniversaire !!
    Comme souvent on se souvient plus du pire que du meilleur, et ce pire m’est arrivé au début de ma formation en tant que webdesigner, j’enchainais à l’époque maintenances et newsletters à un rythme effréné. Et c’est lors de l’intégration d’un emailing pour une célèbre entreprise de vente en ligne à l’occasion de la nouvelle année, qu’un calque est ‘magiquement’ réapparu dans le PSD.
    La newsletter est partie à plus de 20 000 abonnés avec en titre: « Bonne année 2009, nos meilleurs voeux pour la saint valentin !! »

    Je peux vous garantir que j’en entend encore parler 🙁
    Ceci dit, ce sont les pires souvenirs qui nous apprennent le plus et qui nous font avancer !

  107. Salutations,
    Tout d’abord un grand bravo pour ton site qui relate de très bons articles sur le Graphisme. Déjà trois années et j’espère que ça va continuer ! Bonne anniversaire !

    Mon meilleur souvenir et bien c’est quand j’ai découvert le graphisme, déjà très attaché à toutes formes d’art, J’ai pris un malin plaisir à d’abord faire quelques montages sur Photoshop, puis à apprendre le vocabulaire typographique. Je suis tombé amoureux de la diversité du monde graphique qui jongle entre le Packaging, la création d’affiche, le graphisme éditorial, environnemental, d’information, interactif. Là où l’identité visuelle prend tout son sens, là ou le blanc typographique se fait aussi noble que les couleurs. En quelques mots, le Graphisme est pour moi l’une des formes d’art les plus abouties.

  108. Bon anniversaire

    J’ai commencé le graphisme dans les années 70 avec colle et ciseaux, mais le pire souvenir c’est encore le dernier quand un client, en me repassant une commande de kakémonos, me glisse dans l’oreille de corriger l’adresse : depuis deux ans j’ai remis des docs print et web avec comme adresse rue Labourde au lieu de Labourbe !

    Quelle Bourde

  109. Mon meilleur souvenir est plus avec le personnage qu’avec le blog. Même si je le lis assez souvent.
    Geoffrey est un type qui à su garder la tête froide malgré le succès de son site et on peut pas en dire autant de tout le monde.
    😉

  110. perso les souvenirs de graphismes que j’ai remontent à mes années aux beaux arts donc bien trop loin pour que je fasse un tri, je me rapproche donc du présent et dirais que c’est lorsque tu m’as autorisé à utiliser ton affiche christine/hadopi en guise d’avatar à l’époque du gros bijntz 🙄

  111. Joyeux anniversaire monsieur mon blog préféré.
    Mon pire souvenir en terme de graphisme remonte au premier site web que j’ai réalisé contre argent.
    Le client ma demandé s’il ne pouvait pas avoir plus de flexibilité sur les textes éditables, notamment sur la font utilisé.
    J’exoce sont voeux et il change alors toute la typo par de la comic sans ms. 😥
    Au plaisir de te lire encore beaucoup…

  112. Mon pire souvenir, c’est lorsque j’étais en stage dans une agence de publicité en extérieur et qu’à chaque fois qu’on me demandait de réaliser une affiche, on ne me donnait que les logos en .jpeg tout pixellisé. Comme c’était pas forcément des gros clients, impossible de retrouver les logos en vectoriels sur internet. Du coup overdose de plume, et de recherche de typo assurée !
    Mes bons souvenirs ? Tous les autres 🙂

  113. Happy B-day 😉

    Mon pire souvenir ?

    Le jour où on m’a demandé de refaire la mise en page de 12 « fiches » de 20 à 40 pages chacune.
    Pour contextualiser.
    C’était un boulot que j’avais dû réaliser en urgence, faire plein d’heures sup’ pour livrer – parce que le directeur avait rêvé que ce doc purement interne devait être joli (donc passer par moi).
    Là où j’ai failli mourir. C’est quand on m’a donné un doc presque aussi gros que le fichier original avec des modifs à faire en urgence dans ces fiches (à faire réimprimer évdement).

    Et que le même directeur demande de, finalement, remettre en page dans WORD !!!! parce que il va encore y avoir des modifs et qu’elles soient faites en indesign « me rend indispensable » 😯

    ‘Tain suis pas encore remise de cette « mise en page » dans word !

  114. Il était une fois une jeune étudiante en communication visuelle et multimédia qui joyeusement était en chemin pour se rendre à son premier jour de stage. Arrivée sur les lieux, elle découvrit qu’ils étaient à présent… vides! Et oui l’agence déménageait sur paris, mon tuteur ne m’ayant pas prévenue que je ne commençais pas aujourd’hui. Une personne de l’agence qui prenait les derniers cartons me rassura, me disant que mon tuteur m’appellerait dans la journée pour m’indiquer la nouvelle adresse afin que je commence le lendemain. La jeune et naïve geekette repartit et attendit jusqu’au soir l’appel de son tuteur… et fini par l’appeler elle-même… elle ne commencerait finalement pas le lendemain mais on lui donnera du boulot en attendant… elle attendit, envoya des mails, attendit encore… et elle fini par rappeler. Elle demandait du travail, qu’elle soit utile! On finit par lui en donner quelques jours plus tard… Elle devait rendre des recherches de logos 2 heures plus tard par mails « – j’aime bien celui-là, continue de travailler dessus, les autres à la corbeille » et hop elle se remit au travail, renvoyant plusieurs mails mais n’ayant aucune directive, aucun avis sur ses propositions… elle fini par rappeler ne sachant que faire « attend je réfléchis je te rappelle tout de suite » et attend toujours l’appel de ce *!#?!! heureusement, grâce à ses amis elle trouva de justesse un autre stage où elle appris de nouvelles choses!
    Voilà pour mon pire souvenir 😈
    Les bons souvenirs en graphisme, eux, sont heureusement plus nombreux et sont surtout des délires avec ma classe 😆 ( notre prof nous montrant au rétroprojecteur quelques bases d’InDesign, à la pause on lui modifie sa typo en mettant sa préférée… Comics Sans MS… ça lui à piqué les yeux en revenant 😛 )

    En tout cas bon anniversaire à graphism.fr! Je lui souhaite de durer encore longtemps car ce blog est vraiment une source d’informations dont je ne peux plus me passer! 😉

  115. Une enfant de deux ans qui s’ennuie et dessine un bonhomme tétard, et qui finit par lui dessiner, bien centré, un nombril en cercle excentique qui n’en fini plus. Qui n’en fini plus.

    Un homme à la terrasse d’un troquet qui dessine une tasse de café avec un point d’interrogation sur son porte document à l’intention de sa voisine de table.

    Un dessin de l’iranien Nik Ahangh-Kosar, qui a valu le surnom de « crocodile » à l’ayatolah Mesbah-Yazdi et la prison à son dessinateur.

    Un bol de pâtes alphabet au beurre.

    Le regard d’enfant des adultes qui demandent toujours s’il est possible de faire leur portrait quand quelqu’un dessine dans un bar.

    Le pack du papier hygiénique de Monop’ qui stipule « N’attendez pas d’être au bout du rouleau… »

    N’importe quel gribouillage, pourvu qu’il soit regardé au microscope.

    La fonction « crayon » d’Illustrator grace à laquelle on peut vivre 2000 ans seul sur une ile déserte sans plus jamais s’ennuyer.

    SaisonS de Blexbolex

  116. Bon Anniversaire, et bonne continuation pour ce blog très inspirant.

    Meilleurs moments : Les clients qui font confiance et qui reviennent. 😳

    Pire : J’ai travaillé trois semaine sur le logo d’une petite assoc, très sympa, plein d’idées, tout va bien.
    Je m’apprête à leur présenter mon travail quand je reçoit un mail « finalement on ne s’appelle plus XXX mais ZZZ »
    ha haha… heu.
    😕

  117. Joyeux anni & félicitations pour la rigueur et le travail que peuvent demander l’alimentation d’un blog qui déniche des bonnes petite nouveautés / concepts comme on les aime 😉

    Pire souvenir : mission étudiante.
    L’offre : faire le design d’un site HTML.
    Mission réelle : *recopier au pixel près* un pdf de 200 pages qui présente des produits dentaires, dentifrices, dentiers, mais aussi dentiers, accessoires pour sutures et implants … avec photos de démonstration à l’appui…

    J’ai horreur des dentistes, j’ai peur du sang, et j’ai du me fader de redimensionner et manipuler toutes ces images de sutures en cours de réalisation, gencives ouvertes, et moignons d’implants en cours de pose. Le tout à réaliser dans un temps très court (comme toutes les missions qui ratent) et en tant qu’étudiante forcément pendant mes vacances… de noël et nouvel an …

    Pour couronner le tout, les commanditaires peu scrupuleux n’ont pas voulu payer, la personne qui gérait l’assoc étudiante s’est barré… et j’ai du attendre 1 an pour me faire payer ce traumatisme
    L’horreur totale quoi 😀

    Meilleur … mon premier entretien d’embauche en tant que graphiste ? je n’ai pas été prise car on cherchait qqun d’expérimenté, mais j’ai eu tellement de plaisir à me présenter comme graphiste débutante (j’ai fait l’epitech, 5ans de programmation à donf, pas grand chose à voir avec le graphisme, je me forme en autodidacte) que ça rentre dans la case des bons souvenirs 😆

  118. Joyeux anniversaire !!

    Mon pire souvenir…

    WebDesigner dans une SSII, le client déboule un après-midi dans le bureau : « j’ai besoin que tu fasse pour demain une affiche qui présente le service format A0 avec PowerPoint ».
    Pourquoi PowerPoint… selon lui c’est très performant comme logiciel pour la mise en page, et il nous connait les graphistes, des qu’on utilise nos logiciels blizzards, ça prend des plombes et personnes ne peux modifier nos fichiers.

  119. Mon meilleur et pire souvenir : Refaire toute l’affiche de la fête du Lycée avec MS Paint, après avoir oublié mon laptop avec les .psd chez mes parents. Les gens pensent encore que les traces gribouillées près des contours des photos sont faites exprès…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *