Hi !

Ce midi, voici le travail de thèse de Niels Volkmann, axé sur la réappropriation de l’espace public par ses habitants. Niels Volkmann juge inacceptable que l’espace public ne puisse-t-être utilisé par les habitants.

À quoi ressemblerait une ville où il y aurait plus de liberté offerte à l’utilisateur et au citoyen ? Il est donc temps pour la ville d’offrir le mobilier urbain pour le citoyen.

Je trouve la démarche intéressante, conviviale et créative. Hélas, encore un peu timide, je verrais bien le procédé aller encore plus loin dans la prise d’espace sur la ville.

> En savoir plus

> Et si vous aimez le hacking dans la ville




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *