Déniché sur Ecrans.fr, voici une chouette vidéo qui explique assez simplement pourquoi Hadopi peut faire accuser n’importe qui..

Prenant l’exemple de Kamdelia, créé pour décentraliser les réseaux d’échange de fichiers p2p, il explique très simplement comment il suffit d’un « petit malin » pour qu’une liste d’adresses IP innocentes se retrouvent à circuler sur les réseaux. Et donc susceptibles d’être récupérées par les sociétés mandatées par les ayants droit. Puis fournies à l’Hadopi, la haute autorité indépendante prévue par le projet de loi Création et Internet adopté la semaine dernière par le Sénat.

Belle démonstration, non ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *