Je découvre à l’instant une bien drôle d’application iPhone intitulée HelloMind et dont le rôle est de se sentir plus fort, de mieux penser, de mieux vivre…. Rien que ça ! Le pitch de l’équipe derrière HelloMind est que si vous avez une faible estime de vous, du stress, des peurs, un mauvais sommeil, de mauvaises habitudes, etc. cela vous empêche de profiter pleinement de la vie. C’est sur ce postulat que l’application HelloMind souhaite nous aider à faire un changement pour nous sentir plus fort. L’application est sobre, simple à utiliser, belle par moment, séduisante aussi par sa nature de vouloir nous aider.

axn

Bon, déjà, je ne vous cache pas que le stress, la peur, le manque d’estime de soi ne sont, à mes yeux, pas un frein pour « profiter pleinement la vie » (et d’ailleurs, qu’est ce que ça veut dire?). La souffrance parfois est quelque chose qui vient équilibrer la vie, qui nous rappelle certaines valeurs, qui font appel à la solidarité. Ajoutons à cela que ça n’est pas en éliminant la souffrance que l’on trouve le bonheur.

app4

Bref, curieux comme je suis j’ai installé HelloMind pour découvrir l’interface, comprendre le fonctionnement de cette application, etc. Cela est assez surprenant, vous choisissez votre « problème » parmi les cas suivants :

  • l’amour
  • les habitudes
  • le poids
  • le sommeil
  • l’estime de soi
  • la motivation
  • le stress
  • l’anxiété
  • la grossesse

Puis vous choisissez le sous-thème sur lequel vous voulez travailler. Ensuite, vous cliquez sur le « traitement spécifique » et une voix vient doucement vous parler pour vous raconter comment vous détendre, comment résoudre tel ou tel problème, quel travail faire sur vous au quotidien, etc. Évidemment, vous ne pouvez absolument pas interagir avec cette voix qui vous parle, elle ne connaît pas vos antécédents de santé, ni votre vie actuelle, etc.

app332

La plupart des « programmes » de soin proposés par l’application sont payants (moins d’une dizaine de dollars) et ils sont très nombreux. D’un côté cela me rappelle quelque peu les applications de méditations comme la célèbre app Headspace que j’avais utilisé (et apprécié !) par le passé. Et d’un autre côté il y cette notion de soigner, de guérir, de trouver un remède à un souci dont votre téléphone ne sait absolument rien. Et là, à mes yeux, il y a une sorte de piège.

app1

En parallèle à cela, je lis actuellement le livre « Pour tout résoudre, cliquez ici » de Evgeny Morozov et dans ce livre, il réalise une critique très franche du solutionnisme technologique de la Silicon Valley qui créer ainsi des mots pour définir nos « maux » dans le seul but d’en être les seuls médecins. Si demain une startup décrète faire la lutte contre le fait de boire de l’eau car c’est une denrée rare, qu’il faut la laisser aux plus démunis ou que cela est néfaste pour notre santé car on en boit trop, elle vous sortira une appli qui permettra de traquer l’eau que vous buvez « en trop » et vous invitera à consommer d’autres boissons « bien meilleures » pour notre corps.

Pour conclure, il ne faut pas fuir ces applications, ces outils et ces services technologiques, il faut, je pense, les découvrir, les manipuler, les analyser pour en comprendre leur absurdité, le fait que ce soit vicieux et souvent pernicieux. Une bonne ergonomie, une belle interface, une typo bien équilibrée, des photos élégantes, du code propre et rapide… tout cela ne sera jamais suffisant pour faire un bon service, une bonne appli socialement utile et aussi sincère dans son usage.




Un commentaire

  1. Ça ressemble à une version développée des trucs du genre “Envoie LOVE par sms au 6969 (8 € par sms) et on te dira qui est l’homme / la femme de ta vie”. D’ailleurs, même si tu sais que c’est du flan, t’envoies quand même un sms à 8€. Par désespoir. Et derrière, des mecs encaissent ton désespoir et vont boire un coup avec. Elle est pas belle la vie ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *