Comme toutes les semaines… ma chronique graphique sur Owni !

Des images macédoines des candidats à la présidentielle, amusantes. Mais surtout, un reportage photos des ombres des enfants sur les murs des quartiers pestiférés de Tchnernobyl. Graffitis ou fantômes ? Mémoires ou images ? Ne pas confondre. Ne pas se tromper. Par exemple ne pas prendre un échec pour une défaite, se souvenir de la belle maxime de Scott Fitzgerald, ici mise en image. De la littérature embarquée. Des mots qui claquent embeded dans tes lignes de codes. Voir d’autres lignes. C’est vendredi, et c’est graphism’ !

> Bonne lecture !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *