Quand l’art numérique s’attaque aux blogs, ou plutôt aux sentiments des blogueurs, ça nous donne quelque chose qui ressemble à ça : 

J’ai découvert, le projet We Feel Fine, qui est créé par l’artiste Jonathan Harris et le développeur Sep Kamvar. En deux mots, ce projet explore des milliers de sites et blogs à la recherche de textes contenant le verbe to feel (se sentir, ressentir).

Et figurez vous que le site reçoit ainsi environ 20 000 nouveaux « sentiments » par jour, il les analyse et il les trie.

C’est de l’art, du bel art, simple et fascinant. J’aime beaucoup ce genre de procédé, et même sans développeur, je pense qu’il est possible (pour nous,  graphistes de notre état) de songer à réaliser de pareilles performances sur le net, une fresque infinie où tout semble permis.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *