Je ne sais pas si vous utilisez de temps en temps une imprimante 3D mais pour ma part, une étape que je n’ai pas encore atteinte c’est les matériaux souples, qui peuvent se tordre et s’articuler. Cependant, je découvre dans cette vidéo un logiciel qui permet de concevoir des matériaux souples à partir de plastique. C’est le principe du métamatériau : un matériau fabriqué à partir d’autres matériaux (inception!)

ly10jv

Pour ce faire, une équipe de chercheurs de l’Institut Hasso Plattner en Allemagne a créé une série de mécanismes monoblocs réalisés à l’aide d’un métamatériau. Le matériau est ainsi conçu avec des cellules rigides ou flexibles qui contrôlent la façon dont le matériau se déplace lorsque l’on agit sur lui. L’équipe a ainsi créé un loquet pour une poignée de porte, une paire de pinces qui se déplacent ou encore un pantographe (pour rappel : un pantographe est un instrument de dessin, formé de tiges articulées qui permet de faire des agrandissements ou des réductions en utilisant les propriétés de l’homothétie pour conserver les proportions entre le dessin original et la copie).

logiciel struc

Impression 3D et métamatériaux

Au final, ce travail de recherche et cet outil est un pas de plus vers les métamatériaux et aussi une autre façon de penser l’impression 3D. C’est un peu comme si la matière était mécanique par essence. Voici également le document PDF de recherche dans son intégralité.

source | source | source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *