Hey ! 🙂

C’est l’infographie du midi que me partage Alexandre de Hellomentor!  Vous le savez, depuis quelques années, les initiatives liées à l’éducation et l’apprentissage se sont développées et multipliées sur le web et le contenu des offres s’est bien consolidé… notamment avec les MOOC sur Internet. Cependant, la France un peu à la traîne sur le sujet des Mooc (et qui pourtant brille avec le CNED par exemple) rattrape son retard avec de grandes écoles comme HEC ou Polytechnique dont les cours sont en ligne sur Coursera.

Cette infographie dresse un bel état des lieux… je vous laisse découvrir 🙂

L’infographie

moocsmall

Merci Alexandre! | source




5 commentaires

  1. C’est excellent. Le savoir est fait pour être diffusé, quoi de mieux qu’Internet pour cela.
    Bientôt finis, les cours où l’on ne faisait que gratter, où il fallait perdre une ou deux heures de trajet pour y aller (et en revenir) !

  2. Vous trouverez ci-dessous un retour d’expérience suite à l’organisation du premier MOOC de l’entrepreneuriat http://www.passeportpourentreprendre.com par http://www.tvdesentrepreneurs.com, télévision de formation sur internet qui propose l’accès à 1000 formations enregistrées en vidéo par 300 experts et accessibles par abonnements,
    Pour organiser un MOOC, il faut:
    -des ressources pédagogiques adaptées principalement des contenus en rich media ( vidéo+textes+tableaux) et non des copies de livres mis en ligne
    -une plate forme pour gérer les inscriptions, les relations avec les apprenants, les examens
    -des questionnaires pour faire passer les examens
    -de l’animation au quotidien pour ne pas que les inscrits s’arrêtent en chemin
    En conclusion des investissements relativement lourds que nous n’aurions pas pu mobiliser si http://www.tvdesentrepreneurs.com, n’avait pas les ressources pédagogiques et l’expérience de la formation à distance.
    Mais cela ne suffit pas:
    -il faut communiquer en amont, convaincre les personnes intéressées à s’inscrire. Dans notre cas cela c’est fait sans le soutien de Pôle Emploi (40% des créateurs sont des chômeurs), sans celui de l’APCE ( sûrement jalouse de n’avoir pût monter ce MOOC) , sans celui de F Pellerin ( qui veut créer une école de l’entrepreneuriat)
    -réussir à trouver un business modèle car par principe un MOOC est gratuit.

    http://www.passeportpourentreprendre.com a été une réussite: des milliers d’inscrits, des participants satisfaits et une expérience acquise pour les organisateurs qui sera mise à profit dans le futur.
    http://www.passeportpourentreprendre.com sera réorganisé 4 fois en 2014 et http://www.tvdesentrepreneurs.com organisera 3 autres MOOCs pour couvrir toute la vie de l’entreprise: http://www.passeportpourgerer.com, http://www.passeportpourdevelopper.com, http://www.passeportpourtransmettre.com

    Apparemment la plate forme FUN sera réservée aux universités. Nous le regrettons. De plus comme le processus sera subventionné il va créer de la concurrence déloyale avec les entreprises privées.

  3. Je suis partagée sur le sujet. Car pour l’instant c’est encore en majorité gratuit mais pour combien de temps encore. L’accès au savoir doit le rester. Et puis certes, c’est pratique mais est-ce aussi efficace que d’assister à un cours ? Aahaha je devrais essayer et puis en reparler après.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *