louvre

Hey !

Il y a une vingtaine d’années, la station de métro Louvre-Rivoli se faisait horriblement graffer en pleine nuit… Depuis, cette station placée sous haute surveillance a toujours fait rêver les graffeurs, les artistes et les créatifs. Ainsi, dimanche dernier, le street artiste américain Kaï, présenté sa propre exposition dans cette station. L’exposition non autorisée présentait notamment « Now Royalty », une série de peintures où les stars du hip-hop sont présentées comme datant de la Renaissance en Europe. Un drôle de mélange donc.

En images

louv2

L’installation en vidéo

Depuis, toute l’installation a été retirée… non pas à cause de la RATP mais parce que les fans se sont emparés des œuvres de l’artiste !

source




Un commentaire

  1. Décevant tout de même de constater que la vidéo s’arrête davantage sur le fait d’investir la station de métro que sur les œuvres en elle-même.
    C’est étrange, pour un artiste, de ne pas mettre en avant ses créations et de privilégier le coup de « buzz ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *