zac200

Wouw,

c’est le site « WTF » (« what the fuck« ) du jour, il s’intitule « Where are you Jacques Chirac ? » ! En effet, notre ancien président de la République a laissé sa présidence ainsi que de nombreuses adresses de sites internet derrière lui, dont le nom jacques-chirac.fr ! Un petit malin s’en est donc emparé pour créer un jeu de patience, à la « Où est Charlie ? ». Sur chaque page, vous allez devoir chercher dans une grande image, la petite tête de notre ancien président.

Le site

zac

Un site-jeu décalé qui renforce, une fois de plus, le capital sympathie de ce cher Jacques ;-)

> Amusez-vous à retrouver notre ancien président sur Jacques-chirac.fr 😉




4 commentaires

  1. Sympa l’idée. Pour ma part, j’ai toujours aimé ce jeu « où est Charlie? »
    Il fallait trouver Jacques Chirac sur la photo du billet ? Si c’est le cas, je n’ai rien vu mais où est t’il ?

  2. capital sympathie, chirac ?? vous voulez rire ?

    « Notre problème, ce n’est pas les étrangers, c’est qu’il y a overdose. C’est peut-être vrai qu’il n’y a pas plus d’étrangers qu’avant la guerre, mais ce n’est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d’avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d’avoir des musulmans et des Noirs […] Comment voulez-vous que le travailleur français qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! [applaudissements nourris] si vous ajoutez à cela le bruit et l’odeur [rires nourris], eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction. Et ce n’est pas être raciste que de dire cela. Nous n’avons plus les moyens d’honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s’impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s’il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d’une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu’ils ne paient pas d’impôt ! […] Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu’il y a un problème de l’immigration, et que si l’on ne le traite pas ­ et, les socialistes étant ce qu’ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l’opinion publique ­ les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes. »

    Jacques Chirac, 19 juin 1991

  3. Mouahahaha, je l’ai trouvé (par contre, il a été un peu « photoshopé » sur l’image ! x)

    il est à droite de l’image, et à gauche du type en imperméable bleu


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *