Bonsoir 🙂

Voici un document très intéressant signé Yann Leroux qui reconsidère le jeu vidéo comme le support d’une relation thérapeutique.

Résumé :

Depuis maintenant une vingtaine d’années, les jeux vidéo se sont profondément installés dans notre culture. Les adolescents y trouvent des espaces dans lesquels les enjeux de l’adolescence peuvent être joués et rejoués. Des psychothérapeutes ont commencé à les utiliser dans le cadre de médiations psychothérapeutiques. Le texte rapporte la construction d’un dispositif de soin : le groupe thérapeutique jeu vidéo. Celui-ci est pensé comme un appareil de travail permettant de stimuler et d’accueillir les affects et les pensées. Ce type de médiation est particulièrement intéressante dans pour la prise en charge d’enfants ou d’adolescent dont l’inhibition massive hypothéque d’emblée le projet thérapeutique. La notion de ludopaysage rend compte d’une partie du travail psychique qu’appelle le jeu vidéo. Le cas de Julien permet d’illustrer le travail effectué.

Le travail est vraiment intéressant et, au delà de la relation thérapeutique, il conviendrait de réfléchir à des systèmes de pensées, d’interactions, d’interfaces et de design liées au jeu vidéo.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *