Hop hop, c’est typo aujourd’hui avec le Bemio,  est un caractère sans serif ultra bold avec beaucoup de richesse. Très simple et très élégant, il comble le fossé entre un Megalopolis parfois un peu « ampoulé » (* délire de graphiste * 😀)  et un Helvetica black parfois un peu austère. Avec plus de 1000 glyphes le Bemio, dessiné par Joe Prince s’avèrera être un caractère polyvalent 🙂

À noter que Joe Prince est un graphiste spécialisé dans les logos, la typographie et qui se considère encore comme un artisan du design. Il dessine tout à la main et puise son inspiration dans la géométrie moderne et les formes simples.

source




4 commentaires

  1. Merci ! Avec la Poly de la semaine dernière, c’est décidé, c’est Geoffrey que je veux pour président !

    Plus sérieusement, c’est encore une fois une ressource de premier choix. Je trouve de la douceur dans ces caractères, ainsi qu’un sentiment de générosité, presque… maternel ! d’ailleurs je trouve qu’elle représente mieux l’esprit espagnol (très bon choix d’afficher la Tilde) que l’allemand (mais peut-être que c’est juste car j’ai été forcé d’apprendre cette langue à tel point que je lui associe presque toujours le « Gothique » en oubliant le « Bauhaus » ? )
    Dernier point (je m’auto-régule) : Le « f » de la version italique me rappelle d’acheter la Triplex quand j’aurai des crédits 🙂

    Merci encore, donc, et à très bientôt !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *