toc

Allez hop, on continue notre journée avec « Knock Knock » !

Créée par Khalil Klouche (étudiant à la HEAD de Genève, une des meilleures écoles de design à mes yeux) à destination des enfants, Knock Knock est une calculatrice ludique qui permet de faire des additions, divisions, soustractions et multiplications en toquant à la surface du bois. L’objet donnera la réponse en utilisant le même son de « toc toc ». Vous vous en doutez sûrement, la calculatrice comprend un Arduino,, un microphone et des solénoïdes.

Concernant les solénoïdes, il s’agit d’un dispositif constitué d’un fil électrique enroulé régulièrement en hélice de façon à former une bobine longue.

En vidéo

Pour la petite histoire, ce dispositif a été conçu pour l’exposition « Touch » au mudac (Musée de design et d’art contemporain) à Lausanne en 2012. Il a également été présenté lors de la conférence Lift en 2013.

Le retour au tangible pour capter l’attention ?

Voilà quelque chose qui m’intéresse et me fait beaucoup réfléchir. En effet, les jeunes gens, notamment les adolescents et les enfants, ont un temps de concentration très limité (nous avons tous une quantité d’attention limitée, mais certains l’utilisent pour une chose, d’autres pour faire 50 choses en passant d’une chose à l’autre très vite). Ainsi, pour certains apprentissages, il faut pouvoir se concentrer « longtemps » sur une même tâche, un même sujet, un même objet (rien qu’en écrivant cet article, j’ai dû aller voir mes mails, twitter, changer la musique et me servir du thé ;-) ). L’écran ne permet pas forcément une longue attention. J’imagine qu’en plus du côté sensible et l’expérience agréable de cet objet en bois, sans écran, l’utilisateur (l’enfant, l’ado ou même nous!) pourra se concentrer plus facilement grâce au son, à la simplicité, au retour au tangible.

À creuser… 🙂

source | source

 




3 commentaires

  1. L’idée est super bonne, quant à la réalisation, on ne peut pas non plus dire qu’elle est mauvaise.
    Cependant, je me demande si on n’aurait pas pu ajouter un petit écran tout simple avec seulement la compte où on en est et éventuellement le calcul effectué. Car lorsqu’on ne dépasse pas les 5 sons, ça va encore, mais après ça risque d’être très difficile de s’y retrouver.
    En tout cas, c’est vrai que les enfants devraient adorer !

  2. J’ajouterai même qu’ayant une petite soeur, j’aimerai vraiment voir ce qu’elle ferait avec un tel joujoux. Si un jour je tombe dessus dans un magasin de jouet je mettrai directement la main au porte-monnaie… et mon petit doigt me dit que je ne serai pas le seul, après tout, c’est sans doute l’un des jeux électroniques les moins idiots que je connaisse…

  3. Excellente idée…
    Tout pareil: j’apprécie également lorsque la réflexion part vers le tangible, l’objet interactif, et sort de la classique application à installer. J’ai vraiment l’impression que certains designers/concepteurs restent dans l’expérience utilisateur « intra-muros », toutes regroupée dans le même appareil/outil/périphérique. Tandis que d’autres, tentent de revenir à des valeurs tangibles plus réelles et créent des outils spécifiques, uniques.

    jokemode=on
    « À creuser… » -> une iPelle interactive ?
    jokemode=off


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *