Hello 🙂

Il y a quelques jours, la Bretagne devenait une « marque » avec un logo (ci-dessous) et un site internet (ici). L’objectif de ce logo est de : « promouvoir le territoire, ses activités et ses valeurs sur la scène nationale et internationale ». Derrière cette marque il y a le Conseil Régional, l’Agence économique de Bretagne et le comité régional du tourisme, avec une étude de deux ans à la clef et 250 000 euros de budgets (pour deux ans d’études c’est raisonnable).

Le logo est assez astucieux avec le « Gwenn Ha Du » du drapeau breton et le TheMix pour typographie (une typo de Luc(as) de Groot in 1994 distribuée par LucasFont) et se lit bien… mais, car il a fallu un mais, il y a ce « BE » rajouté comme pour sursignifier la Bretagne ou pour rajouter une extension comme pour un site internet. Sachant que  « .be » est l’extention qui, par définition appartient à la Belgique, j’avoue avoir été assez interloqué. J’ai d’ailleurs souvent entendu parler d’un « .bzh » qui serait l’extension internet pour la bretagne.

Ce logo a par ailleurs sucité beaucoup de réactions dont voici quelques extraits :

  • @Cmoilafee : Logo de la marque #Bretagne : tout ça pour ça …
  • @nonobod : Gap a su écouter les internautes ; la région Bretagne saura-t-elle en faire autant ?
  • @SPOPbzh : Moi j’ai rien contre ce logo #bretagne mais le E me fait penser au Xsi grec. On le verra pas beaucoup sur un paquet de nouilles au sarrazin
  • @brestshop : Le logo de la nouvelle marque Bretagne (BE) n’a pas l’air de faire fureur.
  • @RemiNedelec : un logo en français réservé aux seuls sélectionnés ! N’est pas breton qui veut.
  • @Luziadell : Et si on lançait un concours pour un logo Marque Bretagne alternatif? Juste pour le fun? Entre Bretons?
  • @Alter1fo : le .be du logo #bretagne fait penser à la belgique . Qu’en est il du .bzh dans les cartons depuis tant d’années?
  • @nathvillalon : Bagatelle de 250 000 Euros quand même ! Comme si la Bretagne avait besoin d’une marque pour exister !
  • @MPchoco : ah ça, le BE, chuis bien d’accord, ça me fait penser à la Belgique, pas à la Bretagne ^^

Pour finir, si vous aimez bien les logos conçus avec des « barres », je vous invite à lire cet article précédemment publié 🙂

merci Lucie pour l’info




25 commentaires

  1. Le logo est trop « bateau » pour pouvoir caractériser une région entière. Il n’a rien de novateur, le E, c’est du déjà vu (Samsung LED TV). Et comme à part le E, il n’y a rien, c’est perdu. N’importe quel amateur ayant un minimum l’oeil curieux aurait pu trouver un logo de ce type. C’est d’un manque de crédibilité et d’engagement. C’est de la négligence pour un tel projet.

  2. Pourquoi un logo? quel est sa réel utilité? un logo pour ceci, un logo pour mon chien, un logo pour tout est n’importe quoi. Il faudrait pensé surtout à une identité, et une identité ne signifie pas toujours logo. Ceci dit je comprend le problème que cela pose le « BE » et j’apprécie l’idée de reprendre dans la typo le drapeau de la bretagne.

  3. Ce n’est pas la première fois que la Bretagne joue la carte de l’image : le drapeau Breton date des années 1930 et est aujourd’hui parfaitement reconnu et même revendiqué.
    Il serait peut-être intéressant d’avoir un petit récapitulatif des logo qui ont émergé ces dernières années en relation avec des lieux ou des villes comme objet. Cela parfois pour faire exister le virtuel (comme pour le grand pari http://www.legrandparis.net/ , le grand lyon http://www.travelhome.be/image%20site/Image%201%20jour/logoLiege1.jpg ou le grand montréal http://www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2008/10/20081028-142509.html?8a596f4690e6452f9005439f92fe6a37 ) ou pour faire réémerger une l’image particulière d’une région (Sur cette carte, on reconnaît les logos récents « à la mode » des anciens http://www.nouvellesplaques.com/blog/wp-content/2009/04/carte_logo_immatriculation-800×800.jpg)
    Dans l’esprit logo « barres » celui de Liège http://www.travelhome.be/image%20site/Image%201%20jour/logoLiege1.jpg

  4. Concernant le BE qui semble chauffer les esprits, le .be belge n’a pas perturbé ma perception. Pour moi, c’est le mot anglais « be » qui renvoie à la notion d’identité (bretonne) tout en incluant le drapeau breton en vidéo inversée.
    En effet, de mon point de vue, quelque soit notre région, nous sommes ce que nous avons vécu et la région dans laquelle nous l’avons vécu est primordiale pour notre propre construction.
    Finalement, je trouve ce logo plutôt bien pensé.

  5. Tout à fait d’accord. Le « BE », il y a que les geeks qui achètent des noms de domaine qui penseront à ça.
    Je trouve le logo très classe et intelligent car il reprend le drapeau (que peu connaisse, c’est dommage). La typo un peu fade à mon goût.

  6. Allons bon, c’est évident, il s’agit d’une revendication indépendantiste, au moment où la Belgique walonne va devenir une région française, la Bretagne annonce sa prochaine scission pour prendre la place vacante de Semi-Francophonie Indépendante ! Non mais c’est vrai, Anne n’aurait jamais dû épouser Charles VIII…

  7. Je trouve en effet le logo « bateau » mais au moins lisible.

    Après que la Bretagne veuille son propre logo, pourquoi pas? La région Ile de France a bien le sien!

  8. @yodino:

    Ajoutons en 2011 Luxembourg / Pau
    http://www.vdl.lu/Presse/Communiqués+de+Presse/Janvier+2011/Multiplicity-p-68064.html
    http://www.pau.fr/ppp/symboles.html

    Et puis en 2010 Poitiers / Tourcoing
    http://www.poitiers.fr/
    http://www.tourcoing.fr/

    J’ai trouvé ici une étude mais elle n’est accessible qu’aux abonnés du site (150€/an) ; je me demande quelles en sont les conclusions http://ressources.cap-com.org/mediatheque/995-les-logos-des-collectivites-enquete-cap-com.html
    Peut-être que Geoffroy Dorme aura des infos sur le sujet

  9. @yodino:

    En 2011, donc très récent, la ville de Pau et celle de Luxembourg :
    http://www.pau.fr/ppp/symboles.html
    http://www.vdl.lu/Presse/Communiqu%C3%A9s+de+Presse/Janvier+2011/Multiplicity-p-68064.html

    (Tourcoing et Poitier entre autres en 2010)

    Et une étude (accessible seulement aux abonnés 150€/an, hum) dont on aimerait connaître les conclusions http://ressources.cap-com.org/mediatheque/995-les-logos-des-collectivites-enquete-cap-com.html Des informations peut-être ?

    N.B : petit bug dans les commentaires, deuxième envoi

  10. le BE est malheureux, mais pas bien grave, effectivement tout le monde ne pensera pas à la belgique…

    quand à la créa, effectivement je trouve que c’est plat et statique…

    mais surtout, j’ai du mal à voir l’intérêt de cette « marque ».
    nous avons « produit en bretagne », plus ou moins bien géré, mais existant. la région à déjà son propre logo, son drapeau, ses symboles et emblèmes…
    quel est l’intérêt de compliquer encore le panorama par une « marque » ? qui vas l’utiliser et pourquoi ?

    j’ai le sentiment que l’agence eco. se fait bien plaisir en dépensant allègrement son budget histoire de justifier son existence. d’ailleurs à quoi servent-ils d’autre ? qu’ont-il déjà fait de beau ??

  11. Hello,

    Pour l’achat du .BE c’est fait depuis le jour de la sortie officielle du logo, je le sais un malin en Allemagne m’a devancé de 55 mns…. ^^

  12. Bonjour,
    « Le logo est assez astucieux avec le « Gwenn Ha Du » du drapeau breton »…
    Le Gwenn Ha Du c’est, de Morvan Marchal lui-même : « Au coin gauche du drapeau, un quartier d’hermines innombrables. 9 bandes égales alternativement noires et blanches, couleurs traditionnelles, lesquelles représentent : les blanches, les pays bretonnants, Léon, Trégor, Cornouaille, Vannetais et les noires les pays gallos, Rennes, Nantes, Dol, St Malo et Penthièvre. »
    Donc pas trois malheureux trais noirs.
    Par contre cela risque d’avoir un succès certain au japon. En effet on peut y voir la graphie du nombre « trois » (san) qui, vous le savez certainement, représente, outre le trésor impérial, les trois bouddha principaux mais aussi les trois règles de politesse incontournables, à savoir :
    1 Ne pas se savonner dans le bain
    2 Se déchausser avant d’entrer chez quelqu’un
    3 Ne pas se moucher en public

    Un peu éloigné de la Bretagne tout ceci. Non ?

  13. Mon Dieu mais pourquoi ?

    (Dsl mais c’est à peu près la seul chose qui me vient à l’esprit. Dépenser 250.000€ pour un logo… bretons. Suis sûre que ca va changer la vie de tous les européens.)

  14. @Pascale : les 9 bandes du drapeau représentaient les 9 évéchés, les 5 bandes dans ce logo (3 blanches et 2 noires) représentent peut-être les 5 départements bretons? Ce qui serait un joli coup de main à la réunification de la Bretagne de la part de l’agence lyonnaise qui a fait ce logo.

    En tout cas, comme il est anormal de voir une marque « BR=TAGN= » en français uniquement alors que nous avons la chance d’avoir 2 langues bretonnes, le breton et le gallo, j’ai décliné ce logo dans ces 2 langues : http://awen-studio.com/geriou-ar-graferezh/

    Noz vat deoc’h! Bonne nuit à tous!

  15. @You, J’aime beaucoup la déclinaison ! Le pire, je suis sur qu’il ne l’on même pas déposé en Breizh et en Gallo.

    @Geoffrey Les Allemands sont trop rapides ! 🙂

  16. À titre personnel, pas persuadé de la réelle efficacité de ce logo pour « promouvoir le territoire, ses activités et ses valeurs sur la scène nationale et internationale ».
    Je ne le vois pas être fièrement collé à l’arrière des camping cars 🙂

    l’activité : dynamisme : ok
    territoire : désolé je sens rien.
    valeurs : alors là.. 🙂

    Astucieux le coup du drapeau, et l’aspect « marque » est là c’est sûr, mais on dirait une marque d’équipementier sportif ou d’autoradio.. étrange ressenti,.. comme un grand vide..
    Mais bon pour des campagnes de com, ça ira très bien dans un coin sur de très belles photos.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *