Merci Gehan via linternaute, une bonne nouvelle pour les “pirates du dimanche allemands”… ils ne seront plus poursuivis !

“Suite aux nombreuses plaintes pour violation de droit d’auteur depuis début 2008, le parquet général de Düsseldorf (Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie) en Allemagne a décidé que des poursuites seront engagées auprès des pirates à partir d’un préjudice estimé au minimum à 3000 euros. Les internautes qui téléchargent et partagent en petite quantité passeront donc à travers les mailles du filet, sachant qu’en moyenne les morceaux de musique ou de film valent entre 1 et 15 euros. Les pirates ont donc de beaux jours devant eux…”

Et bientôt la même chose en France ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *