Accrochez-vous avec ces vidéos mal-compressées qui offrent une image et un son totalement différents, décallés, étranges, impalpables.


L’abstrait et la compression numérique sont deux choses qui trouvent habituellement leur point de convergence dans la forme et la matière.. et parfois même dans le son ;-) D’autres exemples ?

Un bon exemple avec David O Reilly




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *