Bonjour !

Aujourd’hui, lisant la presse en ligne et diverses réseaux sociaux, j’ai appris l’existence du « premier mooc français » et pour ainsi dire, que la France se mettait à l’heure du Mooc. Une excellente nouvelle pour moi qui aime tant la culture du savoir et de l’apprentissage… Mais quelle ne fut pas ma déconvenue en allant sur Mooc.fr ! En effet, Mooc.fr, qui devrait être la référence en matière de Mooc, affiche une page presque vide avec deux choix : le premier est de se rendre sur ITyPA (qui signifie: « Internet tout y est pour apprendre » :/ ), le second choix est de se rendre sur le blog des mooc.

En comparaison, je connais bien les plateformes américaines edX et Mooc.org qui reflètent plutôt bien le niveau qui y est dispensé. Comme je suis un homme de l’image, je vous ai fait une petite histoire graphique pour vous présenter tout ça.

longmooc

Evidemment, les Mooc en France sont en train de se mettre en place, doucement mais sûrement mais il ne faut surtout pas oublier que Mooc signifie « massive open online course » et que par conséquent, il faut que chacun puisse vivre expérience d’apprentissage en ligne dans de bonnes conditions. Pour cela, j’insiste sur l’importance du design, de l’ergonomie, de l’approche visuelle, de la lisibilité, de la fluidité de ces plateformes afin qu’elles puissent délivrer un message clair pour des utilisateurs.

Nous aurons l’occasion d’en reparler, pour sûr, mais je rêve déjà de belles plateformes françaises qui me feront me donner l’envie d’apprendre ou encore d’un beau CMS libre en français pour créer des plateforme de Mooc plus facilement.

Et si le tumblr du Mooc était français ? Allez savoir…




20 commentaires

  1. @Kaes: je garde espoir ! 🙂 Pour ta réponse, il existe deux grands types de Mooc : les xMOOC qui visent à valider les compétences acquises en délivrant un certificat de réussite (par exemple chez Coursera) et les cMOOC dont les objectifs d’apprentissage sont ouverts et dont les participants créent dans une large mesure le contenu. Ces cMOOC sont fondés sur la théorie de la connectivité et sur une pédagogie ouverte qui s’appuie sur des réseaux de contenus et d’individus.

    En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cours_en_ligne_ouvert_et_massif

  2. Merci beaucoup pour votre regard extérieur et aiguisé. C’est rafraichissant 😉
    Certes, la France est à la traîne, il n’en tient qu’à nous d’améliorer notre image.

    Néanmoins, Itypa n’est qu’un exemple, pionner certes, mais qui surtout promet de belles initiatives et expériences derrière. Il n’y a qu’à voir sur le site lancé avant-hier par le mnisitère de l’enseignement supérieur : http://www.france-universite-numerique.fr/moocs.html
    Les teasers de tous les Moocs ne se valent pas mais certains promettent des expériences très sympas. (Je pense notamment à ce teaser : http://www.france-universite-numerique.fr/mooc-introduction-aux-technologies-des-medias-interactifs-numeriques.html à l’humour tout à fait assumé)

    Des start ups se lancent et espèrent accompagner les universités, grandes écoles, entreprises… Comme Unow par exemple : http://www.unow.fr/

    Voici par exemple, une co-création de Unow : le Mooc Gestion de projet proposé par Centrale Lille qui en est déjà à se 2ème édition après le succès de la 1ère au printemps dernier. Voilà la page d’accueil : https://unow-mooc.org/gestiondeprojet/

    Enfin, des initiatives personnelles peuvent donner des résultats sympas, voir cet annuaire de Mooc francophones : http://mooc-francophone.com/

    Alors rassuré ?

  3. Geoffrey, c’est un message essentiel (le design) qu’il va falloir répéter de plus en plus pour les MOOCs, parce que sinon la sauce ne va pas prendre en France, comme trop souvent.

    On a une table-ronde sur les MOOCs dans le cadre de « villes en biens communs » à #Brest (à la Cantine numérique) mercredi 9 prochain : http://www.lacantine-brest.net/ai1ec_event/table-ronde-les-ressources-educatives-libres-et-les-mooc/ . Avec un des créateurs d’ITyPA, justement. Je vais mettre cette question sur la table.

  4. Bonjour Geoffrey,
    Je vous réponds au nom de l’équipe sui a conçu et qui anime ITyPA.
    Bien entendu, le design est crucial pour rendre l’apprentissage attractif, et les MOOCs en particulier puisqu’ils s’adressent à un large public dont une large part n’a jamais eu à fréquenter les austères plateformes d’e-learning. Le site d’ITyPA2 n’est pas parfait, certainement, mais d’une part il est encore en construction et d’autre part, nous ne cherchons pas du tout à nous positionner sur le créneau des plateformes de xMOOC tels qu’EdX ou Coursera, ni même de la future plateforme française qui naîtra du projet FUN (annonce ici : http://www.france-universite-numerique.fr/).
    ITyPA est un MOOC connectiviste, un MOOC communautaire si l’on veut, dans lequel l’intégralité de la valeur ajoutée repose sur les interactions entre les membres. Notre « filiation » n’est donc pas celle de Coursera et autres similaires, mais celle des cMOOCs canadiens de S. Downes et G. Siemens. Les cMOOC de la série CCK (conectivism and connective knowledge) avaient une interface plutôt « roots » : http://cck12.mooc.ca/ mais ça ne les a pas empêchés de faire date, ni de stimuler puissamment la créativité de leurs participants…
    Ceci dit, nous sommes conscients de nos limites en termes de UX, et si un designer ou un ergonome acceptait de nous donner bénévolement un coup de main (car nous travaillons tous bénévolement sur ITYPA), nous l’accueillerions avec joie !

  5. @Christine Vaufrey: Bonjour Christine ! Merci pour votre message, je découvre dans vos propos ce que j’ai n’ai pas découvert sur ITyPA, c’est à dire que c’est une plateforme « connectiviste » dans la tendance des cMOOC 🙂 J’espère en tous les cas, que vous rencontrerez le même succès que CCK12 et pourquoi pas, faire encore mieux tout en étant moins roots ! 🙂

  6. Je participe à un MOOC sur http://fr.openclassrooms.com/ sur HTML5/CSS3. Il dure 5 semaines avec des vidéos et des exercices à faire pour valider les acquis (comme à l’école on est noté et on aura une note globale qui déterminera la réussite ou non à ce MOOC) ainsi qu’une conférence Live hebdomadaire où l’on peut poser des questions etc. C’est propre et clair pour le moment à voir une fois celui-ci fini ! Le hic c’est peut être l’inscription… Je ne sais pas si l’on peut s’inscrire en cours. Sinon c’est par ici : http://fr.openclassrooms.com/mooc/html5-css3

  7. Avant même l’ergonomie, il y a la question de l’ingéniérie pédagogique, la relation au groupe et au prof qui n’est plus sachant, mais coach. Et les formes désincarnées de mmocs actuels laissent à penser que l’on peut vraiment mieux faire.

      1. Ce que je cherche c’est des Mooc sur l’UX, le design interactif…
        Tu es prof donc je me dis que t’aurais de quoi faire un truc bien foutu et en français…
        (sorry I don’t speack english. Shame on me 😀 )

  8. Ha ha sympa 😉 Oui on me l’a déjà proposé en réalité. Parler de design et raconter ma méthodologie de projet, etc. Je n’ai pour l’instant jamais trouvé le temps et le bon format. Peut-être que cela se fera un jour ? 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *