Allez, on va faire connaissance avec Miss Honeywell, vendue comme la « première femme du monde robotique ». Mis en ligne par British Pathe, cette archive vidéo a été initialement diffusée lors de l’exposition « Instruments, Electronics and Automatic Exhibition » en 1968.

Cette vision futuriste de la femme robot nous montre quelque chose d’assez étonnant :

Un homme prend le corps du robot -sans tête- et le place dans une sorte de placard. Il ferme les portes sur elle et vient lui déposer une tête. Il branche un câble à l’arrière du robot, tourne un dôme en verre blanc sur la tête du robot et ouvre les portes d’armoires. Il dirige ensuite le robot depuis un tableau de commandes et le robot commence à se déplacer, sortir de l’armoire et se promener autour de la pièce.

La vision du robot a quand même fait quelques pas depuis 1968 & Miss Honeywell, un peu comme si l’esthétique et les fonctions de ces robots étaient un reflet de notre société ? ;-)

tsource




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *