… Ce n’est pas moi qui le dit mais Nelson Dumais :

Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que ces cyber-scribes (incluant le soussigné) sont victimes d’une situation qui les dépasse largement. C’est qu’à partir des années 80, la technologie a, comme on le sait, tout chamboulé. Notamment, elle a permis à une industrie de pointe, une industrie très lucrative avec des actionnaires très “contents”, de fabriquer les outils nécessaires au déclenchement d’un phénomène d’individualisation (égotisme) sans précédent depuis que l’homme est homme. Cela a rendu possible que, dans l’esprit de certains, l’expert reconnu et le quidam peu articulé soient mis sur un même pied d’égalité (”MOI, MON point-de-vue est aussi bon que le sien…”). Cela a fait en sorte que les notions de bienséance, de civisme, de politesse, de respect, celles qui maintiennent en bonne santé le tissu social, soient bafouées sans conséquence aucune (”Aye le cave, continue de croire en Micro$oft !”). Cela a normalisé les rapports sociaux par électronique entre humains dissimulés derrière des pseudonymes (”Cher ChoseBinne123, je vois que tu es en forme ce soir…”). Et j’en passe.

Bref, un bien drôle d’avis qui sucite des réactions très intéressantes égalements (dans les commentaires), que je vous invite à lire par ici !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *