Hello 🙂

Un petit topo sur la génération Facebook/Myspace ! Je viens de lire un article sur Canoë, et je trouve très intéressant le fait que les psychiatres et autres sociologues se penchent sur le sujet !


(illus by Joshua Davis)

“Il ne se passe pas une journée sans que la nouvelle génération ne clique sur son profil Facebook ou Myspace pour prendre des nouvelles de leurs amis. Voilà que le psychiatre Himanshu Tyagi, du département du West London Mental Health Trust, a mis en garde dernièrement les utilisateurs de ces sites Web.

«C’est un monde où tout bouge rapidement. Les relations peuvent facilement être évitées en cliquant simplement sur la souris. Les jeunes peuvent effacer un profil s’ils ne sont plus intéressés et ils peuvent changer d’identité en un rien de temps pour un profil plus présentable», explique Himanshu Tyagi.

Réalité affectée

«La façon la plus naturelle de communiquer implique un langage du corps, des expressions faciales et des changements dans les intonations de la voix. Ces gens auront tendances à oublier ce genre de comportements et trouveront le vrai monde inintéressant. Ils se mettront à la recherche de sensations extrêmes pour être capables de combler le vide», prévoit le psychiatre.

En conclusion à cet article, je pense que la génération Internet possède énormément de “nouvelles façons” de concevoir le monde, les relations avec les autres, les relations amicales et amoureuses. Le comportement qui en découle est une trop grande maléabilité du rapport et de la communcation avec les autres.. Ce qui pose problème sur de nombreux points du développement psychologique…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *