Fondée en 1996 le New Zealand Antarctic Research Institute est l’organisme responsable de l’élaboration et de la gestion de la recherche scientifique en Nouvelle-Zélande et de ses activités de conservation de l’Antarctique, de l’océan Austral et de la région de la mer de Ross. Leur but est également d’augmenter la sensibilisation du public à l’importance internationale de ce continent. Cette nouvelle identité est simple mais bien pensée, vous allez le voir, et elle remplace une illustration de pingouin de fougère qui avait… mal vieilli ;-) Conçu par l’agence BRR, le logo est avant tout un symbole, une métaphore, un objet géométrique et graphique simple.

D’ailleurs, j’imagine que le défi pour cette nouvelle identité était de capturer l’essence de l’Antarctique, cette terre blanche, cet incroyable chose que l’on connait si mal et qui fascine, tout en conservant à la fois l’intégrité de la recherche scientifique et en capturant la beauté visuelle de ce continent majestueux. La réponse graphique, la voici :

Cette nouvelle identité n’offre justement pas un détail de l’Antarctique mais une vision, une palette de couleurs et surtout une structure. Le processus de représentation d’un tel défi doit se passer d’une image clichée et offrir une combinaison entre poésie (métaphore, etc.) et structure. Ici, le carré incliné est donc une métaphore intelligente, puissante car très imposante et visuellement bien appropriée.

On remarquera également que la typographie, sobre et neutre se trouve dessous de la ligne de flottaison, chose qui se réfère à la recherche et la fameuse partie « immergée de l’iceberg ». J’apprécie !

source




8 commentaires

  1. Intéressant et surtout très bien présenté. Sur le principe, je suis conquis !
    Mais après…
    En y réfléchissant un peu plus…
    Ca me donne un peu l’impression que les « déclinaisons » apportent un supplément d’âme un peu trop nécessaire à ce le logo peut-être un tout petit peu sec (même s’il s’agit là d’un organisme très sérieux lié à la recherche et tout et tout…). J’ai tendance à me dire que par conséquent, le logo en tant que tel (tout seul) n’est peut-être pas des plus évident à utiliser au jour le jour, sous peine de ressentir comme un manque, non ? J’ai l’impression que tel qu’il est présenté là, dans ses différentes déclinaisons, c’est génial ! Mais que, à l’instar de pas mal d’identités créées en ce moment, pour le décliner au quotidien, le client a intérêt de bien garder son agence sous le bras. Vous me direz, c’est bien aussi pour les designers ! 🙂 Et ça montre bien qu’une identité ne se limite pas à un logo et doit se réfléchir dans son ensemble…
    Mais bon, sans que ce soit vraiment le cas ici (encore une fois, je trouve que ça fonctionne plutôt bien), n’y a-t-il pas une petite « facilité » à se dire : « je fais un logo hyper simple et c’est tout ce qu’il y aura autour qui fera le reste » ?

  2. J’aime beaucoup l’idée et la réalisation du logo, mais un truc me chagrine tout de même : l’antarctique est un continent, et non un icerberg (bon, y’a la banquise, mais c’est une surface minoritaire). Du coup, ça marche moins bien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *