Pour bien commencer la semaine, je voulais vous partager ce travail qui aura su me toucher. Graphiques, sensibles et très visuelles, les illustrations de Pham Quang Phuc évoquent la narration et cela tombe plutôt bien car elles viennent donner corps aux poèmes de Tran Dang Khoa, le poète pour enfants le plus célèbre au Vietnam. Il a écrit sur les animaux, la nature, la vie des agriculteurs, les plantes, la vie à la campagne ou encore les voyages.

Ces poèmes datent de la fin des années 60 et retracent avec sensibilité une époque, une vision du monde, un rapport à la nature parfois oublié.

« Devant les montagnes majestueuses,

À travers les champs étroits naissent les nuages 

Le village comme une ombre verte

La rivière lève ses voiles blanches pour voler loin dans le ciel ... »

Les illustrations de Pham Quang Phuc

Côté technique, il y a beaucoup de textures, de matières, d’encres également et pourtant j’ai la sensation que ce travail est numérique. J’imagine donc que cela est un long travail de croquis sur papier, de composition artisanale et d’un assemblage final réalisé sur ordinateur.

source




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *