Souvent, j’entend dire que la recherche spatiale (ou la recherche en général) n’est pas utile et que “tous ces chercheurs devraient plutôt se pencher sur les problèmes de notre société”.

Mais voilà, la recherche spatiale a donné lieu à d’importantes percées technologiques telles que les satellites, les télescopes spatiaux et les téléphones portables, et surtout à de nouveaux produits courants qui ont entraîné des progrès dans les domaines de la santé, des transports, de la sécurité publique, des biens de consommation, des ressources environnementales et de l’information. Voici donc quelques exemples de ces produits :

Tang
“General Foods a mis au point la boisson en poudre Tang en 1957, et on la trouve dans les rayons des supermarchés depuis 1959. En 1962, lorsque l’astronaute John Glenn s’est livré à plusieurs expériences d’absorption de nourriture en orbite dans le cadre des missions Gemini, Tang était au menu, ce qui l’a rendue célèbre auprès du public.”

Les outils sans fil
La technologie de l’ère Apollo a débouché sur la mise au point d’outils sans fil. Dans les années 60, la NASA a demandé à la société Black et Decker de mettre au point une perceuse spéciale, qui serait suffisamment puissante pour percer les couches dures de la surface lunaire et à la fois légère, compacte et autonome. La société a continué de peaufiner cette technologie, et elle vend aujourd’hui des machines rechargeables dans le monde entier.”

Appareil d’IRM
“Le programme spatial a permis de perfectionner cette technologie au fil des ans. Dans le milieu des années 60, le Jet Propulsion Laboratory de la NASA a mis au point un système de traitement d’images numériques afin de permettre aux ordinateurs d’agrandir les photos de la Lune. Aujourd’hui, ce procédé sert à créer et à améliorer les images des organes du corps humain dans les tomographies axiales informatisées et les IRM.”

Dialyse
“Si la dialyse est utilisée le plus souvent chez les patients souffrant d’insuffisance rénale, on peut également y recourir pour éliminer rapidement des drogues ou des poisons. Les retombées techniques du programme Apollo comprennent notamment les machines de dialyse et la réhabilitation physique des malades cardiaques”

Pompe à insuline
“Ces appareils, qu’ils soient implantés ou externes, s’inspirent du concept du laboratoire biologique du vaisseau spatial Viking. Informatisés, ils permettent de programmer le taux d’administration de l’insuline, ce qui permet de contrôler plus précisément le niveau de glucose dans le sang.”

Système d’épuration d’eau
“En 2005, quelques mois après le tremblement de terre, d’une magnitude de 9,1, responsable du tsunami qui a dévasté de vastes zones de l’océan Indien, faisant des milliers de morts et des millions de sans-abris, des marins des Etats-Unis à bord de l’USS Abraham Lincoln remplissent des bidons d’eau purifiée. La technique d’épuration de l’eau utilisée à bord des fusées Apollo a eu plusieurs retombées techniques, notamment pour tuer les bactéries, les virus et les algues qui sont souvent le fléau des systèmes locaux d’adduction d’eau. Des filtres installés sur des robinets permettent également de réduire la présence de plomb dans l’eau.”

Prothèses
“Les matières utilisées dans les prothèses sont une des retombées médicales de la technologie spatiale. La mousse Tempur, dont les origines remontent à 1966, époque où elle a été mise au point pour absorber les chocs et placée dans les vaisseaux de la NASA afin d’offrir un meilleur confort, est utilisée dans de telles prothèses qui offrent ainsi un toucher naturel et peuvent être modelées de façon à reproduire la tonalité de divers muscles.”

Un déminage plus facile
“La NASA et la Thiokol Propulsion, Science and Engineering Division de l’Utah ont conçu un moyen facile et sûr de détoner ces mines. Le procédé consiste à utiliser du carburant solide de moteur-fusée placé à l’intérieur d’une fusée éclairante de haute température. Cette dernière perce l’enveloppe de la mine et enflamme l’explosif. Lorsqu’il est entièrement consumé, la mine est neutralisée. “

Accélération de la croissance cellulaire
“Ce cancer de la prostate a été développé durant des études en bioréacteurs parrainées par la NASA sur terre. Des cellules ont été fixées sur un treillis en plastic biodégradable pour faciliter leur croissance. Le bioréacteur a ensuite été agité de façon à mélanger doucement les substances nutritives neuves et usées sans endommager les cellules. Ces dernières ont ensuite été cultivées lors d’une expérience effectuée dans le cadre de la mission STS-107 en 2002.”

Traitement du cancer du cerveau
“Une technique spéciale d’éclairage pour la culture en apesanteur de plantes commerciales a été mise au point sur la navette spatiale. Des chirurgiens se sont servis de cette technique sur terre dans deux opérations réussies du cerveau. La sonde luminescente est en outre plus sûre parce que ses ondes plus longues de lumière sont moins chaudes et, conséquemment, moins susceptibles d’endommager les tissus sains qui entourent la tumeur.”

Toutes ces avancées me laisse toujours admiratif et me donnent également envie de soutenir la recherche et ce genre de dérivés que l’on peut faire des technologies et découvertes pour les appliquer au quotidien.
sources




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *