Hello !

Vous le savez peut-être, environ un tiers des soldats de retour d’Irak souffriraient de stress post-traumatique. Provoqué par un ou des évènements vécus sur place, ce mal les empêche de retrouver une vie normale. Ils ne supportent pas la foule, ont des difficultés à sortir de chez eux, conduire leur voiture, font des cauchemars, revivent en permanence l’évènement traumatique… Heureusement, on a inventé les jeux vidéos ! 🙂

Des chercheurs américains ont créé un “Irak virtuel” à base de jeux vidéos. Objectif : les aider à revivre les évènements traumatiques pour mieux les surmonter.

L’objet de l’expérience est d’aider les patients à revivre mentalement les évènements qu’ils ont vécus, pour mieux les surmonter. “Une des difficultés du PTSD est que le patient évite tout évènement ou souvenir qui lui rappelle ce qu’il a vécu. C’est un réflexe de survie normal, mais qui devient problématique lors du retour à la vie normale”, explique le Dr Michael Roy.

À noter que le recours à la réalité virtuelle, et au jeu vidéo, permet aussi de vaincre certaines réticences des patients face au monde de la psychiatrie. “C’est parce que le jeu vidéo est cool que nous recourons à des nouvelles technologies. Les gens, surtout les jeunes, ont moins de réticences que face à une visite traditionnelle chez le psy”, explique le Dr Roy. Dans les cas les plus spectaculaires, quelques séances permettent au patient de refaire des gestes de la vie courante qu’ils refusaient de faire, “sortir dans la foule, aller au cinéma…”.

Personnellement, je trouve ces thérapies très intéressantes, très poussées et je pense que c’est un réel pas en avant que de se servir des jeux vidéos pour soigner des gens..Par contre, je me demande comment va-t-on soigner les “malades” accros aux jeux vidéos ? hmmm 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *