Bonjour 🙂

Ce matin, voici un court film que l’on m’a envoyé et qui pause la question de l’avenir de notre numérique ! Chaque jour, nous remplissons internet avec des morceaux de notre vie. Les données de chaque mise à jour de statut, de blog, les mises en ligne d’images, les vidéos et les e-mail, tout ceci représente du temps de vie… Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qui arrive à toutes que les données une fois que nous disparaissons ?

Et bien, cette vidéo nous offre un bel aperçu de la situation :

thank you William Eve !




4 commentaires

  1. La vidéo est, si j’ai bien compris, réalisée pour un comparateur d’assurances, est-ce-qu’on peut penser qu’ils souhaitaient bientôt proposer d’assurer notre vie en ligne après la mort ? Je ne sais pas ce qui me rend le plus perplexe…

    « Don’t forget to share this post, before it’s too late… » Ça ne manque cependant pas de mordant, ahah

  2. haha le ton dramatique de la partie post-mortem me fait mourrir de rire !!
    Je verrais bien surgir un Mc Gyver ou Magnum virtuel pour sauver notre hologramme de sa détresse numérique 😀

  3. A vrai dire je me suis déjà posé la question et me projetais 2000 ans en avant.
    Imaginez (même si l’outil aura évolué et que de toute manière la fin du monde est en 2012 :p mais imaginons) les gens du futur, la chance et toute l’histoire qu’ils auront sur nous, sur nos vies, sur les outils de l’époque, sur notre savoir etc.

    C’est comme si nous on pouvait avoir des infos, photos, historique des temps de Jésus, César, Moyen âge et de tout ce qui se passe depuis 2000 ans. Imaginez les cours d’histoire du futur seront tellement plus passionnant ! (et puis bon si ça se trouve ils n’y aura plus d’école, le savoir s’achètera, les plus riches seront les plus intelligents.)
    ça sera énorme.
    Et d’ailleurs, ne réfléchissez pas trop à 2000 ans dans le futur, après quelques temps de réflexion, tout me parait futile. Toutes ces grandes marques, Google, Facebook etc seront probablement mortes… Mais bon c’est peut être le meilleur moyen d’imaginer des choses nouvelles?

    Dommage qu’on sera tous morts pour voir ça.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *