Hey 🙂

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas présenté de projet photo… Mais voilà hier, celui-ci m’a tapé dans l’oeil. Réalisé par Makoto Sasaki, un photographe né le 5 septembre 1971 à Yubari-shi, Hokkaido, au Japon, ce projet photographique présente la ville de Tokyo comme une série de superpositions de « couches », de « calques » (pour les amateurs de Photoshop), comme des strates qui, une fois associées, superposées, créent un sens nouveau, une nouvelle lumière, une nouvelle architecture. Lors de son diplôme à l’Université d’Osaka, Makoto Sasaki avait déjà compris l’importance de l’abstrait sur les paysages architecturaux.

Des couleurs, de la simplicité et beaucoup de calme pour une ville qui ne s’arrête apparemment jamais de vivre.

source




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *