Oyé Oyé, vos yeux ne vont pas souffrir cette année avec l’affiche de la Fête de la Musique édition 2014 ! Souvenez-vous les années précédentes avec l’affiche de 2013, ou encore celle de 2011 ! Cette année, l’affiche est signée par l’agence Trafik, un bureau de développement graphique et multimédia. Ils ont notamment réalisé l’identité de Grame (le centre national de création musicale à Lyon), l’identité du Musée d’art moderne Saint-Étienne Métropole, de l’Ensam à Montpellier, etc.

L’affiche est assez sobre, en bichromie entre un rouge élégant et un jaune qui vient calmer tout ça, son élément graphique principal est un bouton de volume dessiné en bitmap. Le reflet sur ce bouton génère ainsi une sorte de dégradé radial qui est à mes yeux la représentation graphique de la mixité culturelle et musicale de la Fête de la Musique.

L’affiche de la Fête de la Musique 2014

affiche_2014

voir l’affiche en grand format

Rien qui ne vient faire « pleurer des larmes de #ff0000 » aux graphistes mais quelque chose peut-être d’un peu « hype » pour le grand public… Curieux de voir les réactions !

m’Ci Ben! ;)




24 commentaires

  1. C’est une affiche que j’apprécie et qui, si je ne travaillais pas ce week-end, me donnerait envie de sortir le 21 juin écouter de la musique.

    Je saisis par contre assez mal le grand écart entre logo et affiche, un tel grand écart que le logo ne se retrouve pas sur ladite affiche. Bizarre ça… Cela se fait-il souvent ?

    Je n’ai jamais laissé de message sur cette page que je lis quasi quotidiennement : un grand merci pour ces articles instructifs qui incitent à la réflexion et à l’ouverture des mirettes !

  2. J’aime bien cette affiche, comme on le dit, sobre et efficace je trouve. Après réflexion, le bouton que l’on tourne de gauche à droite est vraiment bien placé entre 2014 et 2015 sur un mois de juin…

  3. Bonjour d’un point de vue esthétique il est évident que c’est un bel objet graphique. On y retrouve du retro des beaux aplats, mais je pense que la fête de la musique ce n’est pas ça.
    La fête de la musique est une fête avant tout.
    Je trouve que cette affiche manque d’humain, manque de fête, manque de vie.

  4. Je trouve ça trèès plat, ça ne me communique pas grand chose… Et le coté gradient bitmap pour quoi faire, ici ça me rappelle plus l’ère macintosh n&b qu’une quelconque hype.
    A cela s’ajoute une couleur qui m’arrache la rétine et qui n’amène rien (enfin sur mon écran non-étalonné)

  5. Cette affiche met bien en valeur tous les partenariats commerciaux. On comprend donc d’emblée ce qui est important dans cette fête.

  6. Je rejoins Ivdesign, Bordel et Charles, je ne trouve pas du tout cette affiche réussie.

    La fête de la musique est censée être :
    – une fête : où est le côté festif dans l’affiche ? C’est tout plat et froid (pixels)
    – de la musique : idem point précédent, ça ne bouge pas
    – un partage/échange entre les gens : là on est dans la même veine que l’affiche 2013, on pousse le son à fond et la musique on s’en moque, tant que les Watts sont là.

    Bref, cette affiche est selon moi loupée niveau sens, et n’est guère mieux niveau esthétique (la bichromie fluo présente dans toutes les docs culturelles ça commence à trop se voir !), et le côté bitmap est un peu HS.

    Dommage.

  7. @laurent: Comme Geoffrey j’avais vu un bouton, surtout à cause des traits, mais maintenant que tu le dis c’est vrai qu’on peut y voir une cymbale.

    En tout cas je trouve ça bien mieux que les années précédentes, ouf !

  8. Pour ma part une très bonne affiche de cet excellent studio Trafik, adepte de créations basées sur le « nombre d’or » et autres grilles modulables, véritable modèle des étudiants en graphisme à Lyon (j’en ai été) entre autres. Je reconnais bien là leur travail.

    Nous sommes entrés dans une période où tous les festivals de musique en France communiquent par leurs affiches, souvent très illustratives.
    Nous avons ici un visuel simple et fort qui ne passera pas inaperçu, premier bon point. Très impactant. Le message est immédiat.

    L’aspect festif se ressent à travers les couleurs, le rayonnement formé par les « niveaux » de volume et ce traitement bitmap créant une belle vibration. Une affiche qui pétille 🙂

    Un bémol cependant, le choix du bouton volume évoque surtout la musique électrique en omettant tout les concerts acoustiques ce soir là (chorales, percussions, orchestres classiques etc.).

  9. Moins moche que les précédentes, mais moche quand même.
    C’est tout plat, mortel, avec en gros « FÊTE DE LA MUSIQUE » histoire qu’on nomme l’affiche pour lui donner un sens.
    L’agence fait pourtant de superbes affiches à part ça.

  10. votre commentaire@Anne:

    En même temps s’ils avaient mis « Fête du jambon » ça aurait posé problème 😉
    C’est le nom de l’évènement, je vois pas comment ils pouvaient s’en passer.

  11. Le terme de « hype » a retenu mon attention. Il est vrai que nous parlons de graphisme. Mais quid du terme populaire que représente la fête de la musique…?
    « Fête de la musique electro » aurait mieux convenu. Certes le progrès est là sur la conception. Mais il me semble qu’il y a là une trop grande volonté de compenser les critiques de l’année dernière au détriment du côté populaire de cette fête.

  12. Membre d’une petite section associative de musique, nous souhaitons permettre aux habitants de notre commune de se retrouver le 21 juin. Manquant de temps, de moyens et de compétences, pensez vous que nous avons le droit d’utiliser l’affiche officielle de cette année en y insérant les infos propres à notre village pour les distribuer sous forme de flyers dans les boîtes aux lettres? Merci

  13. C’est d’un plat!! ça ne donne pas envie de sortir , trop de pub pour trop de fric!! aucune recherche festive!!
    Et je suppose qu’on paie très cher ce designer!!
    On devrait faire un concours avec de jeunes graphistes et je suis sure que le résultat serait meilleur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *