Si seulement j’avais été au collège ou au lycée en 2015 ! Oui, avec mon smartphone en poche j’aurais pu diaboliquement tricher.. même en mathématiques ! Bouh, c’est mal ;-)

Je plaisante évidemment mais je reste bouche bée devant PhotoMath, une application assez incroyable qui résout l’intégralité des calculs et équations qu’on lui soumet. L’application vous permet donc :

  • de lancer l’appareil photo de votre smartphone pour scanner un calcul
  • de reconnaître ce calcul
  • d’afficher le résultat directement
  • d’afficher la démarche pour atteindre ce résultat (et ça, c’est top!)

L’application

math

math2
math222

Démo vidéo de PhotoMath

Haaa, et dire qu’à l’époque (au collège) j’allais sur CyberPapy pour m’aider à faire mes devoirs de latin… mais chuuut ;-)

source




7 commentaires

  1. Avec l’arrivée de la calculette dans les portables, plus personne ne savait résoudre une division sur papier.
    Avec l’arrivée de ce genre d’application, plus personne ne saura résoudre une formule mathématique.
    Le développement de cette application est génial si ce n’est que progressivement la machine grignote l’humain de plus en plus…

  2. @Geoffrey Dorne: entièrement d’accord avec toi mais la notion d’apprentissage n’est pas la même pour tous, c’est là qu’il faut faire attention. C’est clair que si ce genre d’application se démocratise, beaucoup s’en serviront pour faire le boulot à leur place. c’est pas bac philo aujourd’hui ?… Matière à réflexion.

  3. @Lorenzaccio92 La calculatrice et l’ordinateur n’ont pas rendu l’humanité entière incapable d’effectuer une division. Tout au plus, certaines personnes qui ne font pas de maths régulièrement les utilisent pour gagner du temps. Dans tous les métiers nécessitant une bonne maîtrise des maths, la vaste majorité des personnes sont très rapides en calcul mental, même s’ils ont des ordinateurs à disposition.

    L’ordinateur ou la calculatrice sont une aide, mais leur opérateur doit toujours avoir le sens critique nécessaire pour interpréter le résultat, ce pourquoi il est peu imaginable d’avoir une humanité dépourvue de compétences mathématiques à cause de ces appareils.

  4. @Gavrilo: Oulah, « beaucoup » ne veut pas forcément dire « l’humanité entière ». J’affirme seulement que certains s’en serviront pour faire le boulot sans trop se fatiguer les méninges. Je ne remets pas en cause les capacités des mathématiciens ni l’aide que cette application peut leur apporter. Je dis juste ce que je constate. Si tu connaîs un élève de 6ème, demande-lui de faire une division sur papier et tu verras le résultat. C’est juste un exemple.

  5. @Lorenzaccio92 Les enfants n’ont pas de calculatrices en primaire (càd quand ils apprennent la division).

    Je ne crois donc pas que ton histoire de division soit un problème dû à la calculatrice.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *